Accusé d’avoir volé les biens de DJ Arafat, Olopkatcha vient tout démentir

Accusé d’avoir volé les biens de DJ Arafat, Olopkatcha vient tout démentir

Accusé d’avoir emporté certains biens du feu Dj Arafat dès les premières heures qui ont suivi son décès, Olopkatcha L’Empéreur révèle sa part de vérité.

«J’ai les biens de Dj Arafat en lieu sûr» a confirmé l’empereur Olopkatcha. Ce dernier a agit ainsi afin de s’assurer que les biens de son ami soit entre de bonnes mains pour qu’après, ses enfants puissent en bénéficier.

En effet, aux premières heures du décès du roi du Couper-décaler, Ange Didier Houon alias Dj Arafat, son ami le plus loyal, Olopkatcha l’empereur, a été accusé d’avoir dérobé certains biens de son défunt compagnon.

«Sur les réseaux sociaux, Olokpatcha fait pitié. Il est présenté comme le meilleur camarade de Dj Arafat, celui-là même qui n’a pas trahi Arafat dj. Oui, c’est propre mais les dents qui sont dehors ne représentent pas le coeur. Vous vous amusez avec l’homme noir. Arafat dj est mort, Olopkatcha est rentré dans sa chambre. Il a cassé son placard pour prendre son pistolet. Il a pris toutes ses chaussures (…) Carmen l’a surpris. Elle a commencé à couler des larmes parce qu’elle se disait que la seule personne sur qui elle pouvait compter, c’était Olokpatcha. Il a même remis la cravatte d’Arafat à un enfant du quartier et il est parti avec les chaussures. Le pistolet, les gens sont allés derrière lui pour le récupérer», avait révélé Vetcho Lolas, un ancien membre de la Yorogang.

Invité le samedi 6 juin 2020 sur Trace Fm, Olopkatcha a été interrogé sur cette affaire de vol des biens de Dj Arafat dont on l’a accusé.

«C’est normal que les gens m’accusent parce que j’étais son meilleur ami. Donc ils ont tout mis sur moi mais j’encaisse. On m’a accusé d’avoir pris les affaires d’Arafat. Ses biens ne m’appartiennent pas mais plutôt à ses enfants et je les ai mis dans un lieu sûr. J’ai donné ses biens à son notaire … J’ai le droit de récupérer ses biens parce que je suis son meilleur ami. Quand on galérait pour payer les voitures, qui était là? Personne. Donc, du moment où les affaires sont chez le notaire, qu’ils aillent le voir», a confié Olopkatcha.

Puis d’ajouter: «Si je voulais voler ou garder les affaires de Dj Arafat, personne n’allait le savoir. Ils allaient parler et puis vers la fin, ils allaient se taire. Je ne suis pas son ennemi, je suis son meilleur ami. Et dans sa tombe, Arafat allait dire: mon frère, prends, c’est pour toi».

Olopkatcha s’est donc assuré de la sécurité des biens de son ami afin que cela ne soit pas gaspiller. Espérons donc qu’il tienne sa parole et que dans les jours à venir, les biens soient attribués à la progéniture de ce dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici