Accusé de racisme par des détracteurs, voici la réplique que Omar Sy prépare

Accusé de racisme par des détracteurs, voici la réplique que Omar Sy prépare. La personnalité la plus aimée des français va incarner “Doudou” pour répliquer aux tracts de ses détracteurs qui l’accusent d’être “raciste” après sa reprise de la chanson de la Pop Queen française, Aya Nakamura.

L’acteur répond avec beaucoup d’humour à ceux qui avaient jugé « raciste » sa parodie d’une chanson d’Aya Nakamura, publiée en novembre dernier sur Instagram. Il y apparaissait dans la peau de Doudou, son personnage culte du « S.A.V. ».

Une tempête dans un verre d’eau. Ainsi pourrait-on résumer la « polémique » née il y a deux mois suite à une vidéo publiée par Omar Sy sur les réseaux sociaux. Le comédien avait revêtu ses habits de Doudou, un rôle qu’il tenait dans le « Service après-vente des émissions », sa capsule humoristique du « Grand Journal » avec Fred Testot. Durant sept ans, de 2005 à 2012, Omar a incarné ce personnage de chanteur aux reprises approximatives, mais tellement drôles. Huit ans plus tard, il décidait de le ressusciter pour parodier la chanson « Doudou » (évidemment !) d’Aya Nakamura. La chanteuse étant souvent charriée pour ses paroles indéchiffrables, le prétexte était parfait.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Omar Sy (@omarsyofficial)

Ce come-back a forcément amusé la grande majorité de ses abonnés, dont plusieurs célébrités comme Matt Pokora, Laurence Boccolini, Cyril Hanouna, Gims et Rayane Bensetti, commentant la publication avec de sympathiques emojis. Mais certains internautes n’ont pas hésité à critiquer cette parodie, y voyant un côté raciste. « L’imitation grotesque et caricaturale de la maman africaine avec l’accent forcé n’a jamais été drôle et ne le sera jamais », « 2020… L’accent africain, le boubou tout ça encore en 2020. », « Tout ça pour faire rire les blancs », pouvait-on notamment lire sur Twitter.

Ces détracteurs se trompaient clairement de cible. Notons qu’Omar Sy est lui-même engagé contre les discriminations. En juin dernier, il signait une tribune dans L’Obs intitulée « Réveillons-nous. Ayons le courage de dénoncer les violences policières en France. » Il avait d’ailleurs manifesté suite à la mort de George Floyd et avait affiché son soutien au combat d’Assa Traoré, qui avait perdu son frère lors d’une interpellation policière.

Au micro de France Inter, Omar avait alors répondu : « Ce n’est pas pour ça que je vais arrêter. Je m’en fiche ! […] C’est virtuel. Je ne connais pas ces gens-là, je ne les verrai certainement jamais. » Ce samedi 9 janvier, dans « 50 Min’ Inside », il faisait à nouveau part de son étonnement : « On m’accuse moi de racisme, donc tout est dit. » Avant d’ajouter : « J’ai presque envie de faire un film de Doudou pour le coup. Faire un truc sur Instagram, si c’est ce que ça a provoqué, je vais le faire pendant 1h30, comme ça on va se marrer. » Interrogé sur ses projets pour 2021, voici sa réponse : « Un film de Doudou. ‘Doudou le film’ et peut-être même une suite… ‘Doudou contre-attaque’ ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 50 minutes inside (@50inside)

On imagine bien sûr que tout cela n’est qu’une boutade et qu’il s’agissait d’une façon originale et délicieusement irrévérencieuse de répondre à cette soi-disant polémique. Mais qui dit que cette drôle de promesse ne pourrait pas un jour se concrétiser ? En tout cas, elle n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd.

En attendant de voir Doudou sur grand écran (humour… ou pas ?), on rappelle qu’Omar Sy est actuellement à l’affiche de « Lupin », la nouvelle série-événement de Netflix, en ligne sur la plateforme depuis ce vendredi 8 janvier. L’acteur a également prêté sa voix au personnage de Joe dans le film d’animation « Soul » à voir sur Disney+.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici