Affaire DSK : Voici ce qu'est devenue Nafissatou Diallo qui a empoché plus d'un million de dollars

Affaire DSK : Voici ce qu’est devenue Nafissatou Diallo qui a empoché plus d’un million de dollars. La vie de Nafissatou Diallo a complètement changé, neuf ans après l’affaire du Sofitel de New York qui l’opposait à DSK, alors boss du FMI. L’ancienne femme de chambre rompt le silence dans une interview à Paris Match. L’occasion pour elle d’évoquer sa nouvelle vie, après des années de silence.

Nafissatou Diallo sort du silence. Neuf ans après l’affaire DSK, qui provoqua la chute du président du FMI et favori à l’élection présidentielle de 2012, l’ancienne femme de chambre a accordé ces jours-ci un entretien à Paris Match. L’occasion d’évoquer son procès, mais aussi son parcours.

Lire aussi:   Après la mort du président Idriss Déby, voici Mahamat le nouveau dirigeant du Tchad

Depuis l’affaire du Sofitel, l’ancienne employée d’origine guinéenne est restée presque silencieuse. Et surtout très discrète : après l’accord financier qui avait mis fin à sa plainte au civil contre Dominique Strauss-Kahn fin 2012, la jeune femme était devenue restauratrice. En mai 2014, elle avait ouvert dans le quartier du Bronx “Chez Amina”, un établissement “africain, américain et espagnol”. “Je ne parle pas français”, expliquait Nafissatou Diallo aux quelques journalistes qui s’aventuraient à l’intérieur. En anglais, elle refusait alors de répondre à toute question, se réfugiant derrière le comptoir.

Nafissatou Diallo l’aurait acheté avec la somme gagnée à l’issue de la procédure civile : 1,5 million de dollars dont un tiers est allé à ses défenseurs, selon des informations qui n’ont cependant jamais été confirmées. L’accord prévoyait en effet que la somme resterait confidentielle. D’où son silence depuis. Et l’absence d’interview.

Lire aussi:   Le président du Tchad, Idriss Déby est tué alors que des soldats affrontent les rebelles

L’aventure en restauration, elle, a vite tourné court : l’établissement a été fermé suite à un incendie dans une cuisine en mars 2015. S’il a rouvert depuis son ex-patronne, qui a disparu des radars. Quelques mois plus tard, la presse sénégalaise assurait qu’elle avait investi à Dakar, dans la construction d’un immeuble de trois étages aux appartements luxueux. Problème : l’information est rapidement démentie par Fatoumata Bah, une Sénégalaise d’origine guinéenne et véritable propriétaire des lieux… Une affaire depuis laquelle Nafissatou Diallo est restée introuvable. Jusqu’à cet entretien accordé à l’hebdomadaire.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici