Home Politique Alassane Ouattara revient sur sa parole et annonce sa candidature pour la présidentielle 2020

Alassane Ouattara revient sur sa parole et annonce sa candidature pour la présidentielle 2020

0
Alassane Ouattara revient sur sa parole et annonce sa candidature pour la présidentielle 2020

Alassane Ouattara revient sur sa parole et annonce sa candidature pour la présidentielle 2020

Alassane Ouattara a annoncé sa candidature pour la présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire, au cours de son discours à la Nation ce 6 août 2020.
Le président Alassane Ouattara a annoncé ce jeudi 6 août 2020 qu’il sera le candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Alassane avait promis s’adresser à ses militants lors du Conseil politique le 29 juillet 2020, en vue de se prononcer sur sa candidature à l’élection présidentielle 2020.

Celui-ci a choisi cette date mémorable du 6 août 2020 pour annoncer cette candidature.

Henri Konan Bédié candidat déclaré du PDCI-RDA à cette présidentielle, affirmait sur France 24 le 29 juillet 2020, qu’un troisième mandat du président Ouattara serait illégal. « Un 3e mandat de Ouattara serait illégal et le peuple serait prêt à s’opposer à cette candidature », affirmait Bédié.

La Côte d’Ivoire attend le traditionnel discours à la nation d’Alassane Ouattara, à la veille de la fête de l’indépendance. Et une question est sur toutes les lèvres : le président ivoirien annoncera-t-il sa candidature à l’élection du 31 octobre prochain ?

Tout le pays est suspendu à l’allocution de ce jeudi soir. Évidemment, les militants d’Alassane Ouattara aimeraient non seulement que le président se présente à la prochaine présidentielle, mais qu’il profite aussi de ce discours pour déclarer sa candidature.

Ce mardi, le chef de l’État a présidé le Conseil des ministres, avec le nouveau chef du gouvernement Hamed Bakayoko, juste après un mini-remaniement lundi. En s’adressant à l’équipe, Alassane Ouattara a déclaré : « C’est vrai que nous sommes dans une année électorale, mais ça ne doit pas nous divertir par rapport à nos objectifs. » Avec une claire volonté de continuité, il a aussi encouragé les ministres à « travailler avec la même efficacité ».

Un pas en faveur de la réconciliation

Le Conseil a dans le même temps annoncé que le 16 décembre serait une journée nationale du pardon et du souvenir en mémoire du 16 décembre 2010, et des nombreuses victimes survenues lors d’affrontements devant le siège de la Radio télévision ivoirienne. Cette décision arrange le président ivoirien, alors qu’on lui a longtemps reproché de ne pas avoir fait suffisamment en faveur de la réconciliation.

Mais pour certains, il n’y aura pas d’annonce de candidature avant la mi-août, lorsque le deuil musulman de 40 jours sera terminé suite au décès d’Amadou Gon Coulibaly, très proche d’Alassane Ouattara. Ce dernier a d’ailleurs déclaré à ses ministres que la douleur était « encore assez grande pour tous ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here