Aya Nakamura:

Aya Nakamura: “Je dis tout haut ce que les gens pensent tout bas…Je m’en fou”. La Pop Queen française est vraiment une rebelle. Ce que les autres pensent sur elle ne le fait pas trembler d’une pouce. La chanteuse francophone la plus écoutée de sa génération s’exprime et prend ses responsabilités. Une vraie dure, Aya! Aya Nakamura n’a pas sa langue dans sa poche et elle l’assume dans une interview donnée à Marie Claire.

Mais qui est vraiment la chanteuse Aya Nakamura qui a annoncé récemment qu’elle était séparée de son producteur Vladimir Boudnikoff ? Avec ses tubes Djadja et Pookie, la chanteuse francophone la plus écoutée dans le monde a imposé son langage et sa musique qui mélange plusieurs genres. Est-elle une révolutionnaire ? Celle qui a posé en bikini rose ne le pense pas vraiment.

Aya Nakamura : “C’est surtout que j’aime bien “être bien”. À l’aise, avec moi, les autres, mes convictions, mes pensées. Le reste ne me regarde pas”
“Je ne me dis pas que je suis une révolutionnaire ou quoi. Je fais juste mon truc. Mais je vois bien que des personnes ne pensent pas comme moi et ne me ressemblent pas. Et en effet, ça peut les brusquer. Je dis tout haut ce que les gens pensent tout bas. J’ai toujours été comme ça, un peu je-m’en-foutiste. C’est surtout que j’aime bien “être bien”. À l’aise, avec moi, les autres, mes convictions, mes pensées. Le reste ne me regarde pas”, répond dans le magazine Marie Claire celle qui est apparue blonde platine pour le dernier jour de l’année 2020. Avant de poursuivre : “Le truc, c’est que je ne parle pas forcément que pour moi. Les gens se disent : “Pour qui elle se prend ?”. Alors que je prends aussi la parole en disant ce que les autres pensent”.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici