Biographie de Emma Lohoues: Amour, Age, Carrière, Enfants

0
54
Biographie de Emma Lohoues: Amour, Age, Carrière, Enfants
Biographie de Emma Lohoues: Amour, Age, Carrière, Enfants

Biographie de Emma Lohoues: Amour, Age, Carrière, Enfants. La belle et très sexy Emma Lohoues est une actrice ivoirienne, née le 17 avril 1986 à Abidjan. En 2011, elle remporte de nombreuses récompenses grâce à son rôle principal dans le film Le Mec Idéal, dont un « Étalon de bronze » au FESPACO et un Coq d’or pour meilleure actrice. Elle devient la première Ivoirienne à être désignée « meilleure actrice » par ce prix. Emma Lohoues est née le 17 avril 1986 d’un père pasteur et prophète1. Après avoir été reçue au baccalauréat en 2005, elle obtient en 2007 un BTS de communication d’entreprise. Dès sa majorité, elle fait quelques apparitions dans la série ivoirienne Classe A produite par Martika Production.

Ensuite elle interprète le rôle d’Estelle dans le film Le Mec Idéal d’Owell Brown2. Depuis, ce film décroche l’Étalon de Bronze au FESPACO 2011 et remporte le 1er Prix du meilleur film de fiction au FESTICAB 2011 (Festival International du Cinéma et de l’Audiovisuel du Burundi). Pour ce rôle, Emma Lohoues obtient le Prix de la meilleure comédienne au Festival international du film de Khouribga 2011 au Maroc et le Prix de la meilleure actrice au 20ème China Golden Rooster & Hundred Flowers Film Festival 2011 à Hefei en Chine.

Puis elle tourne en janvier 2012 à la Guadeloupe, les pilotes de la série Villa Karayib. Elle reçoit par la suite un « Cœur de Cristal » des mains du Premier Ministre Belge, Elio Di Rupo, lors du 28ème Festival International du film d’amour de Mons en Belgique avant de s’envoler au Festival de Cannes 2012 pour y présenter Le Mec Idéal au Cannes Film Market. En juin de la même année, elle est la maîtresse de cérémonie aux Écrans Noirs à Yaoundé au Cameroun.

Elle est choisie pour être la marraine de la « 1ère Nuit de la série Africaine » au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou 2013. Devenue une des vedettes ivoirienne de la télé et du cinéma, elle anime les nuits dans les clubs de la capitale , Abidjan3, et prête main forte à quelques artistes ivoiriens tels que Dj Arafat, en apparaissant dans leurs clips musicaux. Dans Kognini, le clip de Espoir2000, Emma Lohoues interprète le rôle de la femme trompée. Pour clôturer l’année 2013, elle s’envole vers la Guadeloupe pour y camper le personnage d’Akissi Kouadio dans Villa Karayib, une série de 70 épisodes coproduite par Canal+.

Début 2014, pour sa deuxième collaboration avec le réalisateur Owell Brown, elle interprète le personnage d’Affoué SainClair dans son troisième long métrage intitulé Braquage à l’Africaine. Fin 2015, elle retrouve en Guadeloupe l’équipe de Villa Karayib pour le tournage de la saison 2 de cette série.

Puis elle fait une pause pour devenir maman d’un petit garçon.

L’année 2016 la conduit vers le divertissement puisqu’elle présente la saison 2 de Koiffure Kitoko, une téléréalité sur la coiffure de la chaine A+ du groupe Canal+5. Le réalisateur congolais, Didier Ndenga, la choisit peu de temps après pour incarner Peli dans son long métrage Les Sauvages tourné à Abidjan. Puis elle revient à la série avec Aïssa réalisée par Jean Roke Patoudem.

En 2020, elle fait partie du casting de la téléréalité “Les Lifeuses”, diffusée en exclusivité sur Life TV. Son rêve de faire carrière dans le monde du cinéma remonte à son enfance. Elle le doit en partie à son père, qui avait l’habitude de la filmer avec ses sœurs. C’est, en effet, à cette époque que les premières graines de ce rêve ont été plantées en elle.

En grandissant, ces dernières se sont mises à germer et une fois majeure, Emma Lohoues décida de tenter sa chance avec la série ivoirienne à succès intitulée Class A et signée « Matika Prod ». Retenue lors du casting, elle y fit par la suite plusieurs apparitions.

Son talent d’actrice lui avait également valu d’être retenue pour la saison 2 de ladite série, mais elle a dû décliner cette offre parce qu’elle devait poursuivre ses études au Ghana. Cependant, elle ne renonça pas pour autant à sa passion.

En effet, en 2010, après avoir été informée par Guy Kalou d’un casting pour un long métrage ivoirien, elle s’empressa de passer l’audition une première fois. Mais à l’issue de celle-ci, elle ne fut pas retenue pour incarner un personnage. Il faut attendre sa deuxième audition, toujours pour le même film, pour la voir décrocher le rôle principal, celui d’Estelle dans Le mec idéal. Une première pour la jeune actrice, qui voit son rêve d’enfance devenir réalité.

Fière d’elle, elle fait dès lors montre de tout son talent d’actrice et contribue ainsi à l’incroyable succès du film, qui est couronné « Etalon de Bronze » au FESPACO 2011. Le film décroche également, la même année, le 1er prix du Meilleur Film de Fiction au FESTICAB.

Après cette prestation mémorable, Emma n’eut aucun mal à enchainer les rôles. Elle va d’abord jouer dans la saison 1 de Villa Karayib, tournée en 2012, dans la peau de « Akissi ». Elle reprend quelques années plus tard, c’est-à-dire en 2015, le même rôle pour la saison 2, tournée cette fois-ci en Guadeloupe. Elle décroche ensuite le rôle de « Yvonne » dans le film Deux couples, un foyer ; puis celui de « Affoué » dans Braquage à l’africaine diffusé sur TV5Monde Afrique. Enfin, elle apparaît également dans le Foyer de Léa, sorti en 2017.

En dehors de ces apparitions importantes, Emma va aussi jouer le personnage de « Peli » dans le long métrage intitulé Les Sauvages, qui a été tourné dans la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Elle est également réputée pour avoir joué dans « Aissa ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here