Brisée mentalement et physiquement, Mamacita Sow réagit à la remise en liberté de Sidiki Diabaté

Brisée mentalement et physiquement, Mamacita Sow réagit à la remise en liberté de Sidiki Diabaté. C’est une affaire qui a défrayé la chronique au Mali, en Afrique et dans le reste du monde. Le jeune et talentueux chanteur Sidiki Diabaté vient d’être remis en liberté par la justice de son pays qui le poursuivait pour violences physique sur sa petite amie Mamacita Sow.

Après trois mois d’incarcération à la maison centrale de Bamako pour séquestration, coups et blessures aggravées, suite à une plainte de son ex-copine Mariam Sow «Mamacita», la star malienne, Sidiki Diabaté, a été libérée sous caution ce mardi 29 décembre. Une nouvelle qui a suscité de la joie chez les fans du prince de la kora.

Mais pour la victime de la star malienne, la Guinéenne Mamacita Sow qui s’est confiée à Mediaguinee, cette liberté provisoire de son ex-petit ami ne lui fait ni chaud ni froid. Elle dit s’en remettre à la volonté de la justice. «Je suis fatiguée mentalement et physiquement. Donc qu’il soit libéré ou pas, je n’ai rien à dire au fait. Si la justice a décidé ainsi, c’est que ça doit se passer ainsi. Mais je suis épuisée mentalement et physiquement. Moi je ne peux pas sortir. Si je sors, on me regarde bizarrement. Je ne peux pas être dans les endroits publics», a réagi Mamacita Sow.

Par rapport aux rumeurs faisant état de sa fuite à Dakar depuis la détention de Sidiki, la jeune Guinéenne qui a passé 7 ans de sa vie avec le prince de la Kora, a dit ceci : «je suis au Mali. Je ne suis pas au Sénégal». Affaire à suivre…

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici