Côte d'Ivoire - Mort de Amadou Gon Décédé: Alassane Ouattara est inconsolable

Côte d’Ivoire – Mort de Amadou Gon Décédé: Alassane Ouattara est inconsolable

Il était l’un des meilleurs amis et compagnons politiques du président ivoirien Alassane Ouattara. Amadou Gon Coulibaly est décédé ce mercredi 08 juillet 2020 dans la capitale ivoirienne.

Amadou Gon Coulibaly a tiré sa révérence, ce mercredi 8 juillet 2020. Alassane Ouattara, Président de la République, dont c’était le filleul, et le successeur désigné au sein du RHDP en tant que candidat à la présidentielle 2020, est totalement inconsolable. Dans un communiqué de la Présidence, lu par Patrick Achi, Secrétaire général de la présidence, le président ivoirien « rend hommage à mon jeune frère, mon fils, Amadou Gon Coulibaly, qui a été, pendant trente ans, mon plus proche collaborateur ».

Ill fut l’un des plus fidèle compagnon du président de la République de Côte d’Ivoire. Amadou Gon Coulibaly est mort ce mercredi 08 juillet à Abidjan. Celui qui avait été choisi par Alassane Ouattara pour lui succéder à la tête de l’Etat ivoirien n’est plus.

Le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly est mort ce 8 juillet 2020, selon un communiqué du président de la république Alassane Ouattara.
Mes chers compatriotes la Côte d’Ivoire est en deuil. J’ai la profonde douleur de vous annoncer que le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly chef du gouvernement nous a quitté en ce début d’après midi après avoir pris part au Conseil des ministres ce mercredi 8 juillet 2020 au palais de la présidence de la république.

Je voudrais au nom du gouvernement et en mon nom personnel présenter mes condoléances les plus attristés à la grande famille Gon Coulibaly, à toutes les familles alliées ainsi qu’à l’ensemble des ivoiriens.

e rend hommage à mon jeune frère, mon fils Amadou Gon Coulibaly qui a été pendant trente ans mon plus proche collaborateur. Je salue la mémoire d’un homme d’Etat, de grande loyauté, de dévouement et d’amour pour la patrie. Il a incarné cette jeune génération de cadres ivoiriens compétences et d’extrême loyauté à la Nation. Avec la disparition d’Amadou Gon Coulibaly, la Côte d’Ivoire perd un modèle pour la jeunesse, un exemple de compétence, d’ardeur au travail et d’abnégation.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici