Covid-19: Le vaccin ne fonctionnera pas contre la variante du coronavirus en Afrique du Sud

Covid-19: Le vaccin ne fonctionnera pas contre la variante du coronavirus en Afrique du Sud. De nouvelles variantes du coronavirus Covid-19 en provenance du Royaume-Uni et d’Afrique du Sud ont suscité un regain d’inquiétude mondiale ces dernières semaines. Mais les scientifiques britanniques craignent désormais que ce soit la souche sud-africaine qui pose le plus de risques, car elle peut être imperméable aux divers vaccins qui ont été développés, y compris ceux de Pfizer et Moderna.

Les préoccupations ont été transmises au radiodiffuseur britannique ITV par des conseillers anonymes du gouvernement britannique.

Matt Hancock, le ministre britannique de la Santé, a déclaré qu’il était “incroyablement inquiet” au sujet de la nouvelle variante sud-africaine, la qualifiant de “problème très important”.

Les scientifiques affirment que les nouvelles variantes en Afrique du Sud et au Royaume-Uni ont des mutations sur une protéine clé qui aide le virus à pénétrer dans d’autres cellules.

John Bell, professeur de médecine regius à l’Université d’Oxford, a déclaré à Times Radio qu’il y avait un «grand point d’interrogation» sur la question de savoir si les vaccins fonctionneraient sur la variante sud-africaine et que «cela pourrait prendre un mois ou six semaines pour obtenir un nouveau vaccin”.

Cela n’aide guère ceux en Afrique du Sud qui attendent toujours le premier vaccin.

La fédération syndicale sud-africaine COSATU a critiqué le gouvernement pour avoir été «pris au piège» d’un programme de déploiement de vaccins.

«Une stratégie solide et convaincante d’acquisition et de distribution de vaccins aurait dû être élaborée plus tôt et à présent, le gouvernement devrait commencer le processus de déploiement et ne pas prendre d’engagements vagues», a déclaré le COSATU.

«La liste des choses à faire qui comprend les appels téléphoniques, les accords bilatéraux, la recherche, l’autorisation dont parle le ministre aurait dû être faite il y a quatre mois, en septembre de l’année dernière, alors qu’il y avait déjà des signes qu’un vaccin était probable au premier trimestre de 2021. »

Pour compliquer encore les choses pour l’Afrique du Sud: l’un des plus grands fabricants mondiaux du vaccin contre le covid-19, Moderna, a déclaré qu’il ne distribuerait pas son vaccin en Afrique du Sud.

Dimanche soir, le ministre sud-africain de la Santé, Zweli Mkhize, a tenu un briefing sur la manière dont le pays allait déployer le vaccin. «Nous ciblons un minimum de 67% de la population pour obtenir l’immunité du troupeau et l’approche sera un déploiement progressif du vaccin en commençant par les plus vulnérables de notre population», a-t-il déclaré.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici