Décès de Victorine: Une pression sur les épaules est-elle la cause de sa noyade ?

Décès de Victorine: Une pression sur les épaules est-elle la cause de sa noyade ? Selon les derniers éléments de l’autopsie, la noyade serait peut être provoquée par une pression sur les épaules de la jeune Victorine après la découverte de plusieurs ecchymoses internes.

Selon le parquet de Grenoble, interrogé par le Dauphiné Libéré, rien n’est pour le moment « décidé », mais l’hypothèse de l’ouverture d’une information judiciaire dans les prochaines heures est plus que probable afin de confier le dossier à un juge d’instruction.

Ce jeudi soir, de nouveaux scellés ont été envoyés en urgence à l’IRCGN, institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, basé à Pontoise. Les informations sur la nature de ces éléments n’ont pas été dévoilés.

Victorine Dartois, une lycéenne de 18 ans manifestement sans histoire, a disparu samedi 26 septembre, à Villefontaine, en Isère, vers 19h. La jeune femme avait quitté son domicile pour faire quelques courses et comptait rejoindre sa sœur en fin d’après-midi. Les éléments sur sa disparition sont minces. « Elle avait pris un premier bus jusqu’au rond-point situé près du stade. À cet endroit, elle a raté un second bus pour remonter chez elle, dans le quartier des Fougères, sur les hauteurs de Villefontaine », a raconté sa mère au Parisien. « Elle a appelé sa sœur Perrine pour lui dire qu’elle irait avec elle à la foire de Bourgoin-Jallieu, qu’elle remontait à pied, qu’elle en avait à peine pour un quart d’heure. Elle a l’habitude de ce chemin. Mais elle n’est jamais arrivée », a-t-elle ajouté. Lors de son dernier coup de téléphone, Victorine avait confié à sa famille qu’elle n’avait presque plus de batterie. « Il n’y avait pas de malaise ; elle n’avait pas eu de problème dans sa journée. Ça ne ressemble pas à une fugue », a fait savoir la procureure de la République en relayant les premiers éléments de l’enquête à la presse. La famille a donné l’alerte à la police vers 21h30.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici