Home Politique Des milliers de libanais manifestent leur colère dans les rue de Beyrouth après l’explosion

Des milliers de libanais manifestent leur colère dans les rue de Beyrouth après l’explosion

0
Des milliers de libanais manifestent leur colère dans les rue de Beyrouth après l’explosion

Des milliers de libanais manifestent leur colère dans les rue de Beyrouth après l’explosion. Des milliers de Libanais, furieux contre leurs dirigeants politiques, redescendent dans la rue, quatre jours après une énorme explosion qui a fait au moins 158 morts.

Certains manifestants se sont affrontés avec la police qui a tiré des gaz lacrymogènes.

L’explosion de mardi dans le port a dévasté des parties de la ville et a ravivé une colère profonde contre ce que beaucoup considèrent comme une classe politique inepte et corrompue.

L’explosion a été causée par un énorme stock de nitrate d’ammonium qui avait été saisi sur un navire mais qui n’avait jamais été déplacé.

Le gouvernement a promis de trouver les responsables.

Mais il y a un niveau énorme de méfiance au Liban, où un mouvement de protestation anti-gouvernemental a éclaté en octobre dernier, alimenté par une crise économique et un effondrement de la monnaie. colère Beyrouth explosion

Deux ministres qui ont tenté de visiter des quartiers gravement endommagés ces derniers jours ont été chassés.

“Après trois jours de nettoyage, d’enlèvement des gravats et de lécher nos blessures … il est temps de laisser exploser notre colère et de les punir”, a déclaré Fares Halabi, un militant de 28 ans, à l’agence de presse AFP avant les manifestations de samedi.

Une marche doit relier l’une des zones les plus dévastées près du port à la place des Martyrs, au cœur du soulèvement antigouvernemental qui a débuté l’année dernière.

La police a tiré des gaz lacrymogènes sur des manifestants lançant des pierres qui tentaient de franchir une barricade empêchant l’accès au bâtiment du parlement.

Certains manifestants ont érigé une potence simulée sur la place des Martyrs pour marteler leur point de vue sur les dirigeants politiques du pays

En plus de montrer la colère de la ville, la marche vise également à se souvenir des victimes de l’explosion, qui ont blessé 6000 personnes, selon la dernière mise à jour. Environ 300 000 personnes sont sans abri.

Le président libanais Michel Aoun a rejeté les appels à une enquête internationale sur l’explosion. Il a déclaré que les autorités locales examineraient si elle avait été déclenchée par une “interférence extérieure” telle qu’une bombe.

Pendant ce temps, les dirigeants mondiaux devraient participer dimanche à une conférence virtuelle des donateurs organisée par le président français Emmanuel Macron.

M. Macron a été assailli dans les rues en accueillant des foules appelant à une intervention extérieure alors qu’il se rendait à Beyrouth plus tôt cette semaine à la suite de l’explosion.

La France, ancienne puissance coloniale, entretient des relations économiques étroites avec le Liban, qui a fait défaut sur sa dette souveraine en mars, mais n’a pas été en mesure de convenir d’un programme de réforme avec les prêteurs internationaux pour obtenir un renflouement.

Le président américain Donald Trump fait partie des dirigeants mondiaux prêts à participer au sommet virtuel des donateurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here