Diary Sow disparue en France: Voici ce que révèlent les premiers éléments de l'enquête

Diary Sow disparue en France: Voici ce que révèlent les premiers éléments de l’enquête. La disparition en France de la meilleur élève du Sénégal, partie en France pour poursuivre des études supérieur après le baccalauréat inquiète les autorités sénégalaises. Ce lundi, le Consulat du Sénégal à Paris a tenu une conférence de presse pour mettre les sénégalais au courant des éléments de l’enquête.

De nouveaux développements dans l’affaire Diary Sow. Celle qui fut en 2018 et 2019, la « meilleure élève du Sénégal », est disparue depuis le 4 janvier 2021. Le consulat du Sénégal vient de livrer l’état de l’enquête.

Face à la presse, les autorités consulaires sénégalaises en France viennent de faire un point sur l’enquête autour de la disparition de Diary Sow. En effet, avec la présence du consul, Amadou Diallo, de l’ambassadeur du Sénégal en France, El Hadji Magatte Seye, Demba Sow (député) et Emile Bakhoum (chargé des étudiant sénégalais), il a été annoncé qu’aucune piste n’a été trouvée, pour le moment.

Dans ce sens, la police française demande une ouverture du champ de recherches. Ainsi, l’espace de l’Union européenne va entrer en compte. Les recherches y seront plus étendues. Toujours dans l’espoir de retrouver Diary Sow.

Où est passée Diary Sow ?

De Dakar à Paris, cette question tourmente des millions de Sénégalais, qui s’inquiètent pour celle qu’ils nomment leur « petite sœur », disparue il y a une semaine. « On fait tout pour la retrouver », martèle Thierno Laye Fall, le président de la Fédération des étudiants et stagiaires sénégalais de France (Fessef). Cette étudiante de 20 ans, en deuxième année de classe préparatoire scientifique au prestigieux lycée Louis-le-Grand, dans le Ve arrondissement de Paris, n’a plus donné signe de vie depuis lundi 4 janvier.

C’est l’établissement qui a alerté les services consulaires de son absence, jeudi, selon Emile Bakhoum, chef du service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger, rattaché à l’ambassade du Sénégal à Paris. Dès l’annonce de sa disparition, le président Macky Sall a demandé à son service diplomatique « que toutes les démarches nécessaires soient entreprises en vue de retrouver dans les meilleurs délais notre compatriote », explique M. Bakhoum : « Le jour même, le consul s’est rendu au commissariat du VIIIe arrondissement pour porter plainte ». Une enquête pour « disparition inquiétante de majeur » a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici