Emmanuel Macron évoque des fêtes de fin d’année « sereines »

0
61
Emmanuel Macron évoque des fêtes de fin d’année « sereines »
Emmanuel Macron évoque des fêtes de fin d’année « sereines »

Emmanuel Macron évoque des fêtes de fin d’année « sereines ». Les français se préparent à fêter Noel et les fêtes de nouvel an. Au micro de France Bleu, mercredi, le chef de l’État s’est voulu rassurant, rappelant l’importance de la vaccination contre le Covid-19.
Les Français peuvent souffler : les fêtes de fin d’année ne seront pas soumises à un confinement ni à un couvre-feu, malgré la cinquième vague de l’épidémie. Interrogé au micro de France Bleu, mercredi 8 décembre, Emmanuel Macron a tenu à rassurer les Français : les festivités de Noël et du Nouvel An ont vocation à être « sereines ». « Nous avons essayé à chaque fois d’avoir une réponse proportionnée. […] Parce que nous avons fait un effort collectif, tout particulièrement cet été et cet automne avec le pass sanitaire et une accélération de la vaccination, nous sommes protégés », a estimé le chef de l’État, lors d’un déplacement à Moulins (Allier), dans les locaux de la radio publique.

La situation épidémique est tendue dans l’Hexagone, avec plus de 2 000 patients en réanimation. Mardi, 60 000 nouvelles contaminations au Covid-19 ont été recensées, une hausse de 39 % en une semaine. Et comme si cela ne suffisait pas, le variant Omicron suscite désormais toutes les inquiétudes. Au cours de son entretien sur France Bleu, Emmanuel Macron a martelé la nécessité de se faire vacciner. L’objectif de l’exécutif : « accélérer le rappel », ouvert aux plus de 18 ans et nécessaire pour conserver, en 2022, son pass sanitaire. « Cette nouvelle dose nous redéveloppe des anticorps et permet, à la fois, de résister encore mieux à ce virus, d’empêcher ou de réduire très fortement sa circulation et, surtout, de réduire très fortement les formes graves », a expliqué l’hôte de l’Élysée, appelant à respecter les gestes barrières (masques, gel hydroalcoolique…).
Des mécanismes d’aide prolongés
Le gouvernement a mis en place de nouvelles mesures pour contenir la reprise épidémique, à l’approche des fêtes. Parmi ces annonces, le secteur de la nuit va subir un nouveau coup d’arrêt, avec la fermeture des discothèques jusqu’à début janvier. En cause : une forte circulation du virus chez les jeunes, y compris parmi les vaccinés, alors que le port du masque est difficile à faire respecter dans ces établissements. Les mécanismes d’activité partielle seront « prolongés » pour les entreprises dont l’activité est ralentie par de nouvelles mesures anti-Covid 19, notamment les discothèques, mais également les traiteurs et les professions de l’événementiel, a tenu à rassurer Emmanuel Macron au micro de France Bleu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here