Enterrement de Victorine:

Enterrement de Victorine: « Pourquoi le bras de Dieu n’a-t-il pas arrêté le bras criminel ? » Les obsèques de Victorine Dartois se déroulent mercredi 7 octobre à Bourgoin-Jallieu (Isère) en présence de ses proches et d’une foule d’anonymes venus assister à la messe. Des écrans ont été installés sur le parvis de l’église Saint-Jean-Baptiste pour permettre à ceux qui n’ont pas pu rentrer de venir se recueillir.

Victorine Dartois, 18 ans, a été retrouvée morte dans un ruisseau près de Villefontaine, deux jours après sa disparition. Une enquête est en cours des chefs d' »enlèvement, séquestration et homicide volontaire ». Trois jours après la marche blanche qui a réuni quelque 6 000 personnes, le temps est aux derniers adieux à l’église. La jeune femme sera ensuite inhumée dans l’intimité familiale. Vivez cet hommage tout au long de l’après-midi dans notre article.

« Hier soir, je n’ai pas beaucoup dormi, raconte James Dartois, le père de Victorine. J’ai eu l’impression qu’elle me parlait, qu’elle m’envoyait une lettre », poursuit-il en citant un passage de cette lettre imaginée : « Parle-moi comme tu as toujours fait. Continue à rire comme nous le faisions ensemble. Prie. Je suis juste de l’autre côté du chemin. Tu vois, tout va bien. »
« Pourquoi le bras de Dieu n’a-t-il pas arrêté le bras criminel ? », questionne son parrain, Tancrède Leroux. Il décrit une jeune fille enjouée, « qui rayonnait ». Enterrement de Victorine

Près d’un millier de personnes sont présentes pour assister aux funérailles, selon la police.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici