Home Politique Explosion à Beyrouth: Donald Trump exprime sa “sympathie” et évoque sans preuve un “attentat”

Explosion à Beyrouth: Donald Trump exprime sa “sympathie” et évoque sans preuve un “attentat”

0
Explosion à Beyrouth: Donald Trump exprime sa “sympathie” et évoque sans preuve un “attentat”

Explosion à Beyrouth: Donald Trump exprime sa “sympathie” et évoque sans preuve un “attentat”. Au début de sa conférence de presse quotidienne sur le coronavirus, le président américain a répété que son pays se “tenait prêt” à apporter son aide.
Il a également estimé – contrairement aux autorités libanaises, qui évoquent un incendie qui se serait étendu à un hangar contenant du nitrate d’ammonium -, que les explosions meurtrières “ressemblaient à un terrible attentat” :

“J’ai rencontré nos généraux et il semble que que ce n’était pas un accident industriel. Il semble, selon eux, que c’était un attentat, c’était une bombe.”

Des témoins ont rapporté avoir vu un nuage de couleur orange comme celui qui apparaît lorsque du dioxyde d’azote gazeux (une substance toxique) est libéré après une explosion impliquant des nitrates.

Le Qatar promet d’envoyer des hôpitaux de campagne

L’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, a appelé le président libanais M. Aoun pour lui présenter ses condoléances, selon l’agence de presse officielle QNA, qui a ajouté que des hôpitaux de campagne seraient envoyés au Liban.

L’explosion survient à un moment sensible pour le Liban, avec une crise économique ravivant d’anciennes divisions. Les tensions sont également fortes avant le verdict de vendredi lors d’un procès pour le meurtre de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005.

Les autorités désignent un accident plutôt qu’un acte délibéré comme la cause probable.

Le ministre de l’Intérieur a déclaré que les premiers rapports suggéraient que ce qu’il appelait des matières explosives stockées dans le port avaient explosé.

Le Premier ministre Hassan Diab a qualifié cela de catastrophe et a déclaré que les responsables devaient rendre des comptes.

Il a évoqué un “entrepôt dangereux” qui était là depuis 2014, mais a déclaré qu’il n’empêcherait pas l’enquête.

Les médias locaux ont montré des gens piégés sous les décombres. Un témoin a décrit la première explosion comme assourdissante et des séquences vidéo ont montré des voitures détruites et des bâtiments endommagés par l’explosion.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here