Home Politique France: Des manifestants d’extrême droite ciblent la député noire Sira Sylla

France: Des manifestants d’extrême droite ciblent la député noire Sira Sylla

0
France: Des manifestants d’extrême droite ciblent la député noire Sira Sylla

France: Des manifestants d’extrême droite ciblent la député noire Sira Sylla

Des manifestants d’extrême droite en France ont organisé une manifestation raciste devant le bureau de la politicienne noire Sira Sylla.

Les manifestants, de la branche normande de Génération Identité, tenaient des pancartes anti-noires et brandissaient des fusées éclairées.

Mme Sylla, une députée du parti du président Emmanuel Macron à Rouen, a tweeté une photo de la manifestation avec le message: “Vous ne m’affecterez jamais”.

Son tweet a reçu une vague de soutien et de solidarité de la part de collègues, dont le Premier ministre Jean Castex.

Sur la photo publiée par Mme Sylla, cinq hommes blancs ont été vus tenant des pancartes et une banderole qui disait: «Aidez les Français, pas les Africains».

Les panneaux faisaient référence à une proposition adressée au gouvernement par Mme Sylla plus tôt dans le mois, demandant une réduction des frais de transfert d’argent vers les pays africains.

Les pancartes suggéraient un rapatriement obligatoire – le retour forcé des personnes dans leur pays d’origine – et disaient: “Pensez à nos emplois, pas à la diaspora”.

Toutes les affiches et la bannière étaient marquées du nom “Génération Identitaire”.

Dans son tweet, Mme Sylla écrit: “Je suis très fière du travail que j’ai mené avec conviction en tant que députée française pendant trois ans, en particulier pour ma circonscription et les relations afro-françaises. Je suis plus déterminée que jamais!”

Dans une déclaration sur les réseaux sociaux, le Premier Ministre Castex a écrit: << Les attaques indignes de Sira Sylla exigent une condamnation unanime et sans ambiguïté. Je lui ai envoyé mon soutien et la solidarité de tout le gouvernement. Face à la haine, la République doit s’unir et agir . ”

Le ministre de l’Intérieur, Gerald Darmanin, a également qualifié le ciblage de Mme Sylla de “vil”, et a déclaré que la France ne “céderait pas un iota à l’idéologie haineuse de ces groupes extrémistes”.

Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale, a tweeté son soutien à Mme Sylla et a déclaré que “son engagement, son travail et sa détermination font honneur au Parlement et à la République”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here