France: Voivi Jean Castex, l’homme en charge du déconfinement qui remplace Édouard Philippe
Jean Castex, l’homme en charge du déconfinement, est nommé Premier ministre

France: Voivi Jean Castex, l’homme en charge du déconfinement qui remplace Édouard Philippe

Emmanuel Macron a nommé Jean Castex Premier ministre ce vendredi 3 juillet. Plus tôt ce matin, Édouard Philippe a présenté sa démission ainsi que celle de son gouvernement à l’Élysée. Le Conseil des ministres qui devait avoir lieu dans la matinée a été annulé. Édouard Philippe Jean Castex

Jean Castex, l’homme en charge du déconfinement, a été nommé Premier ministre. Il est donc chargé par Emmanuel Macron de former un nouveau gouvernement.

Plus tôt Édouard Philippe a transmis à l’Élysée sa démission, ce vendredi 3 juillet, qui l’a acceptée. Le gouvernement démissionnaire assurera le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau gouvernement. Il va quitter son poste de Premier ministre après plus de trois ans en fonction, a annoncé vendredi une source au sein de l’exécutif.

Lire aussi:   Le Sénégal restreint l'accès à internet, les manifestations s'intensifient

> Emmanuel Macron avait réaffirmé en avril vouloir se réinventer mais sans renier les réformes du début du quinquennat, laissant planer le doute sur le maintien ou non d’Édouard Philippe, son Premier ministre depuis le début du quinquennat. Le nouveau gouvernement devra mettre en œuvre la nouvelle étape du quinquennat, le projet de reconstruction sociale, économique, environnementale et locale dont le président a exposé les grandes orientations lors de son allocution du 14 juin et qui s’est précisée au cours du cycle de consultations approfondies conduit au cours des dernières semaines, a souligné l’Élysée.

> Le Conseil des ministres qui devait se tenir ce matin a été annulé. Toute activité ministérielle a aussitôt été interrompue. À l’Assemblée, où était examiné le troisième projet de budget rectifié, la séance a été suspendue. Du fait de la démission du gouvernement, nous allons interrompre nos travaux, a indiqué le président de séance Hugues Renson (LREM).

Advertisement
Lire aussi:   Tension politique au Sénégal : l'ivoirien Guillaume Soro réagit

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici