Ismail Haniya: Le chef du Hamas dit que le groupe est

Ismail Haniya: Le chef du Hamas dit que le groupe est “prêt” à l’escalade israélienne. Ismail Haniya dit qu’Israël porte toute la responsabilité des conséquences après «avoir allumé le feu à Jérusalem et à Al-Aqsa».

Le chef du Hamas, Ismail Haniya, a déclaré que le groupe avait déclaré aux médiateurs qu’il était «prêt» si Israël intensifiait ses attaques contre la bande de Gaza assiégée.

«S’ils (Israël) veulent s’intensifier, la résistance est prête; et s’ils veulent arrêter, la résistance est prête », a déclaré Haniya, qui vit actuellement à l’extérieur de la bande de Gaza, dans un discours télévisé mardi soir.

«C’est le message que nous avons livré à toutes les parties et à quiconque est impliqué», a-t-il ajouté, faisant référence aux discussions tenues avec les dirigeants régionaux depuis la récente escalade de la violence .

Lire aussi:   La perpétuité pour Guillaume Soro: Les raisons pour lesquelles la justice ivoirienne a condamné l'ancien Premier ministre

Les hostilités ont éclaté après que le Hamas, qui dirige la bande de Gaza assiégée, a lancé lundi un ultimatum exigeant qu’Israël retire ses forces de sécurité de l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem après une violente répression contre les Palestiniens.

Lundi a marqué le troisième jour consécutif où la police israélienne a effectué une descente sur le troisième site le plus sacré de l’ Islam, tirant des balles en acier recouvertes de caoutchouc, des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes sur les fidèles palestiniens dans les derniers jours du mois sacré du Ramadan.

L’escalade est venue sur le dos des tensions croissantes concernant l’expulsion forcée imminente de familles palestiniennes de Sheikh Jarrah, un quartier palestinien de Jérusalem-Est occupée dont les colons juifs tentent de les expulser depuis des décennies.

Lire aussi:   N'Golo Kanté: Quand le nouveau "mari" de Jude Littler pleurait de rire et qu'on ne s'en était même pas rendus compte (VIDEO)

“Nous avons le droit de répondre à l’offensive israélienne et de protéger les intérêts de notre peuple tant que l’occupation israélienne continue l’escalade”, a déclaré Haniya.

«Ce qui se passe en ce moment est un honneur pour notre peuple, notre nation», a déclaré Haniya, saluant comme une «victoire» un barrage de roquettes tiré sur Tel Aviv et d’autres régions mardi.

L’armée israélienne a déclaré qu’environ 1 500 roquettes avaient été tirées de Gaza vers divers endroits en Israël et qu’elle avait ajouté des renforts près des terres orientales de l’enclave.

Haniya a déclaré qu’Israël avait «allumé le feu à Jérusalem et à Al-Aqsa et que les flammes s’étaient étendues à Gaza, par conséquent, il était responsable des conséquences», ajoutant qu ‘«il y a un nouvel équilibre des pouvoirs en ce moment».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Guillaume Soro condamné à la prison à vie

Haniya a poursuivi en disant que relier Jérusalem à la bande de Gaza reflétait l’assimilation de «résistance à identité» et a salué les manifestations qui ont éclaté parmi les Palestiniens en Israël et dans les territoires occupés.

«Nous évoluons tous ensemble de manière cohérente afin de faire face à l’occupation», a-t-il déclaré.

Haniya a renouvelé l’appel à tout «notre peuple palestinien à unir les rangs» et a appelé l’Autorité palestinienne à «arrêter la coopération en matière de sécurité» avec Israël.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici