Home Célébrités Koffi Olomide très heureux de sa fille Didistonne nommée ambassadrice de L’Oréal Paris

Koffi Olomide très heureux de sa fille Didistonne nommée ambassadrice de L’Oréal Paris

0
Koffi Olomide très heureux de sa fille Didistonne nommée ambassadrice de L’Oréal Paris

Koffi Olomide très heureux de sa fille Didistonne nommée ambassadrice de L’Oréal Paris

Le roi de la rumba congolaise, Koffi Olomide vient d’adresser toutes ses félicitations à sa fille Didistone qui est devenue Ambassadrice de la célèbre marque l’Oréal Paris. Les détails ci-dessous.

À travers une publication postée sur les réseaux sociaux, le Grand Mopao a annoncé la nouvelle à ses fans et félicité sa fille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Je suis heureux de vous annoncer que ma fille Didi Stone @olomidedidi est maintenant Ambassadrice de L’oréal Paris pour la France… Félicitations mon bébé

Une publication partagée par Koffi OLOMIDE (@koffiolomide_officiel) le


«Je suis heureux de vous annoncer que ma fille Didi Stone Olomide est maintenant Ambassadrice de L’oréal Paris pour la France… Félicitations mon bébé», a-t-il écrit.

Didistone a rejoint le cercle très fermé de ces stars qui ont été Ambassadrice de l’Oréal Paris. Parmi elles, on peut citer Céline Dion, Camila Cabelo ou encore Eva Longoria. Koffi Olomide Didistonne

Mais actuellement les relations semblent tumultueuses entre Koffi Olomide et Didistone qui a supprimé de son compte Instagram toutes les photos de son père à cause d’un problème d’infidélité.

On espère vivement que cette bonne nouvelle pourra reconsolider le lien familial entre Koffi et sa fille Didistonne.

nfluenceuse et mannequin, la fille de la star congolaise Koffi Olomidé a un sens aigu du style. Adepte des créations d’Olivier Rousteing ou de Jean-Paul Gaultier, ses looks ultra-sophistiqués sont suivis par des milliers d’abonnés sur les réseaux sociaux.

À 20 ans, Didi-Stone Olomidé cumule les casquettes d’influenceuse et de mannequin. Suivie par 554 000 personnes sur Instagram (sans parler de près d’une dizaine de comptes de fans qui lui sont consacrées), la fille de la star de la musique congolaise Koffi Olomidé impressionne par son sens aigu du style, qu’elle déploie avec panache lors des défilés des Fashion Weeks parisiennes. Étudiante à Paris en business de la mode, la jeune femme — qui a grandi entre la capitale française et Kinshasa — rêve de lancer un jour sa propre entreprise. Mais, pour le moment, elle cultive un certain mystère autour de ses futurs projets. Se préparerait-elle à devenir l’une des prochaines icônes de la fashionsphère ? Rencontre avec une it-girl qui monte.

Jeune Afrique : Comment votre carrière dans le mannequinat a-t-elle débuté ?

Didi-Stone Olomidé : J’ai commencé à travailler comme mannequin à l’âge de 15 ans. J’ai été repérée par un scout en pleine rue, à Paris. Ma mère et moi nous apprêtions à prendre le métro, dans le quartier de Châtelet, quand une personne s’est approchée de nous. Elle s’est présentée et a proposé de me prendre en photo. Après cela, j’ai été contactée par plusieurs agences et tout s’est enchaîné.

D’où vient votre penchant pour la mode ?

Depuis mon plus jeune âge, j’aime prendre soin de mon apparence, m’apprêter. Et dans ma famille c’est quelque chose d’habituel, voire une philosophie, de s’habiller avec élégance. C’est même un signe de respect ! Mon amour pour la mode m’a été transmis par mes parents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here