Koumassi : Cinq filles meurent “mystérieusement” au quartier Divo

0
56
Koumassi : Cinq fille meurent
Koumassi : Cinq fille meurent "mystérieusement" au quartier Divo

Koumassi : Cinq filles meurent “mystérieusement” au quartier Divo. La cinquième victime du drame survenu, mardi 11 janvier 2022, au quartier Divo de Koumassi est malheureusement décédée au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville, a-t-on appris tôt ce mercredi matin.

Quatre jeunes filles ont tragiquement perdu la vie, hier mardi 11 janvier, au quartier Divo de la commune de Koumassi dans le sud d’Abidjan. Selon les premières informations recueillies par le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), ces filles sont mortes après plusieurs malaises dans une résidence meublée située à proximité du centre communautaire.

Nos sources ont révélé qu’à l’arrivée des agents sur le lieu du drame, ces dernières baignaient pour la plupart dans des vomissures, avec des selles. La cinquième victime qui avait été transportée d’urgence vers le CHU de Treichville, apprend-on, est malheureusement décédée. L’information est confirmée tôt ce mercredi matin par l’honorable Kader Abdramane Ouattara dit Kao, député de Koumassi et proche collaborateur du maire Cissé Ibrahima Bacongo.

“Sur instructions du ministre Cisse Ibrahima Bacongo, j’ai assisté à l’enlèvement des corps sans vie des quatre jeunes filles d’un immeuble. J’étais accompagné du conseiller Issouf Kamagaté. La 5ᵉ victime, transportée dans un coma au CHU de Treichville, est malheureusement décédée”, a informé l’élu municipal, précisant que la police criminelle est déjà sur le coup pour élucider les circonstances du drame.

“J’ai échangé avec le commissaire Kouadio Koly du 20e arrondissement. La police scientifique et la police criminelle présentes sur les lieux ont commencé les premières enquêtes pour déterminer les causes réelles de ce drame”, a-t-il fait savoir. Mais avant, au nom du conseil municipal et des élus locaux, il a tenu à présenter ses condoléances à la famille biologique ainsi qu’à toutes les populations du quartier Divo. Pour l’heure, l’origine de ce drame reste inconnue. Une éventuelle enquête de la police scientifique nous situera dans les prochains jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here