La campagne Trump 2016 ciblait 3,5 millions de Noirs américains pour les dissuader de voter

La campagne Trump 2016 ciblait 3,5 millions de Noirs américains pour les dissuader de voter. Un effort secret se serait concentré sur 16 États swing, dont plusieurs ont été remportés de justesse par Trump après l’effondrement du vote démocrate noir.

L’équipe de campagne numérique de Donald Trump a tenté de dissuader des millions d’Afro-Américains de voter à l’élection présidentielle américaine de 2016, a rapporté la chaîne britannique Channel 4 News dans un reportage diffusé lundi.

Des journalistes d’investigation ont déclaré avoir mis la main sur un fichier utilisé par l’équipe de Trump il y a quatre ans et qui contient près de 200 millions d’électeurs américains qui ont été classés dans différentes catégories afin de leur envoyer des publicités ciblées sur les réseaux sociaux.

Parmi ceux-ci, plus de 3,5 millions d’Afro-Américains auraient été classés dans une catégorie surnommée «dissuasion» qui visait à les pousser à s’abstenir de voter.

Les journalistes de Channel 4 ont déclaré que les Afro-Américains, qui sont dans l’ensemble fidèles au parti démocrate, étaient davantage visés par cette stratégie que d’autres communautés.

Dans l’État de Géorgie, par exemple, les Noirs représentaient 61% des membres de la catégorie «dissuasion» alors qu’ils ne représentent que 32% de la population, selon l’enquête.

« C’était une stratégie qui a précédé l’effondrement du vote noir dans des États clés comme le Wisconsin », indique le rapport.

Il a remporté les élections.

Sa campagne numérique de 2016 avait inclus une équipe de la société britannique Cambridge Analytica, accusée d’avoir collecté et utilisé des données personnelles d’utilisateurs de Facebook sans leur consentement à des fins politiques.

Brad Parscale, le directeur numérique de la campagne 2016, a déclaré à PBS Frontline: « Je dirais que je suis presque sûr à 100% que nous n’avons mené aucune campagne qui ciblait même les Afro-Américains. »

Mais les enquêteurs de Channel 4 News ont déclaré avoir vu un document confidentiel dans lequel Cambridge Analytica reconnaissait avoir ciblé des Afro-Américains.

« Ce qui est choquant, troublant, à ce sujet, c’est qu’il y a cette catégorie de répression », a déclaré Jamal Watkins, vice-président de l’engagement civique à l’organisation américaine de défense des droits civiques NAACP, cité par la chaîne de télévision. Trump 2016 Noirs voter

« Nous utilisons des données – similaires aux données des fichiers électoraux – mais c’est pour motiver, persuader et encourager les gens à participer. Nous n’utilisons pas les données pour dire qui pouvons nous dissuader et garder à la maison », at-il dit.

« C’est un changement par rapport à la notion de démocratie. »

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici