La dépouille de Hamed Bakayoko arrive à Abidjan le samedi soir

La dépouille de Hamed Bakayoko arrive à Abidjan le samedi soir. Aussi dure soit la réalité, Hamed Bakayoko est bel et bien décédé. Même si bien d’Ivoiriens peinent à se rendre à l’évidence et s’interrogent jusque-là sur ce qui a bien pu se passer pour que la Côte d’Ivoire perde un autre Premier ministre un peu plus de sept mois après le décès du précédent. Le programme des obsèques vient toutefois d’être publié par le pouvoir ivoirien.

Tout sur le Programme des obsèques du PM Hamed Bakayoko

18 février 2021, Hamed Bakayoko est évacué en France pour un « contrôle médical » selon la version officielle du Gouvernement ivoirien. Mais jusque-là, la présidence ivoirienne avait maintenu un véritable black-out sur ce dont souffrait le chef du gouvernement de Côte d’Ivoire. L’état de santé du proche collaborateur du Président Ouattara se dégrade entre-temps, et il est évacué d’urgence à Berlin, en Allemagne, le 6 mars 2021. Dans la soirée du mercredi 10 mars, la nouvelle tombe comme un couperet. Implacable et irréversible, mais difficile à accepter. Le Président ivoirien Alassane Ouattara annonce, à travers un communiqué, le décès du Premier ministre ivoirien.

Dès l’annonce de ce décès, les hommages ont fusé çà et là dans la capitale économique ivoirienne, à commencer par le chef de l’État, suivi par les membres du gouvernement et l’ensemble de la classe politique ivoirienne. Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, le parti présidentiel), le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de l’ex-président Henri Konan Bédié, le Front populaire ivoirien (FPI) de l’ancien Président Laurent Gbagbo, Guillaume Soro, ancien Président de l’Assemblée nationale et ancien patron des Forces nouvelles (FN, rebelles ayant établi leur fief à Bouaké), Charles Blé Goudé, ancien leader des jeunes patriotes, en procès devant la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, ainsi que toutes les couches de la Nation ivoirienne, tous sont unanimes sur les qualités de grande générosité et d’une loyauté exemplaire du successeur du défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Le peuple ivoirien s’apprête donc à rendre un dernier hommage au chef du Gouvernement, ministre de la Défense, Maire de la Commune d’Abobo, Député de la localité de Séguélé qui vient d’ailleurs d’être réélu. Il fut par ailleurs celui qui a piloté la réconciliation entre la présidence de Côte d’Ivoire et les partis politiques de l’opposition aux fins d’apaiser les tensions sociopolitiques et d’aller à des élections législatives apaisées.

C’est donc dans cette dynamique d’hommage de la Nation que le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire vient de publier le programme des obsèques d’Hamed Bakayoko, ainsi qu’il suit :

▪️Arrivée de la dépouille le samedi soir à l’aéroport FHB

▪️Lundi, mardi et mercredi: Piquée d’honneur de l’armée, le Rhdp et la République.

▪️Jeudi : levée du corps à Ivosep suivi du transfèrement du corps à Séguéla.

▪️Vendredi : après la prière de vendredi, inhumation au ranch.

Les condoléances sont reçues au domicile familial sis aux deux plateaux non loin du restaurant BMW.

À noter que des manifestations et autres actes de vandalisme ont été observés à Séguéla (nord), localité d’origine du défunt Premier ministre, dès l’annonce de son décès.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici