Home Sports Le message pro-ukrainien de Zinchenko souhaitant une mort “douloureuse” à Poutine

Le message pro-ukrainien de Zinchenko souhaitant une mort “douloureuse” à Poutine

0
Le message pro-ukrainien de Zinchenko souhaitant une mort “douloureuse” à Poutine
Le message pro-ukrainien de Zinchenko souhaitant une mort "douloureuse" à Poutine

Le message pro-ukrainien de Zinchenko souhaitant une mort “douloureuse” à Poutine. L’international ukrainien de Manchester City Oleksandr Zinchenko (25 ans) a posté un message sur Instagram pour proclamer son amour pour son pays et défendre ses intérêts après l’entrée des forces armées russes dans les régions de Donetsk et de Louhansk.

Oleksandr Zinchenko ne pouvait rester insensible à la situation. Le défenseur ou milieu de terrain de Manchester City a posté un message sur Instagram pour proclamer son amour pour son pays et défendre son indépendance face à la menace de guerre avec la Russie. Mardi, Vladimir Poutine, président russe, a autorisé l’entrée de véhicules armés dans les régions de Donetsk et Louhansk, à l’est du pays qu’il déclare indépendant.

« Mon pays appartient aux Ukrainiens »
« Tout le monde civilisé s’inquiète de la situation dans mon pays, écrit le jeune homme de 25 ans sur les réseaux sociaux. Je ne peux pas rester à l’écart et ne pas donner mon avis. Sur la photo – mon pays. Le pays où je suis né et où j’ai grandi. Un pays dont je défends les couleurs sur la scène sportive internationale. Un pays que nous essayons de glorifier et de développer. Un pays dont les frontières doivent rester inviolables. Mon pays appartient aux Ukrainiens et personne ne pourra jamais le posséder. Nous n’abandonnerons pas ! Gloire à l’Ukraine. »

Zinchenko a porté le brassard de capitaine de l’Ukraine lors des derniers Euros. Il compte 48 sélections depuis ses débuts internationaux en 2015. Formé au Shakhtar Donetsk, celui qui peut évoluer au poste d’arrière gauche ou de milieu de terrain a passé un an et demi avec le club russe d’Ufa (2015-2016) avant de rejoindre Manchester City en 2016.

La situation de crise entre l’Ukraine et la Russie a déjà des répercussions dans le monde du football. La finale de la Ligue des champions, prévue à Saint-Pétersbourg le 28 mai, pourrait être délocalisée. Les médias anglais évoquent la possibilité que la rencontre soit reportée à Wembley. Boris Johnson, Premier ministre anglais, a plaidé pour cette possibilité mardi. S’adressant au parlement, il a déclaré aux députés qu’il n’y avait « aucune chance d’organiser des tournois de football dans une Russie qui envahit des pays souverains ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here