Les bombardements israéliens s'intensifient alors que le nombre de morts à Gaza augmente

Les bombardements israéliens s’intensifient alors que le nombre de morts à Gaza augmente. L’armée israélienne bombarde le quartier général de la police et les bâtiments de sécurité à Gaza alors que les autorités disent que 48 Palestiniens ont été tués, dont 14 enfants, depuis le début de l’escalade.

Une nuit de bombardements intenses sur la bande de Gaza s’est poursuivie mercredi matin alors que les forces israéliennes ont lancé des raids intensifs sur divers endroits du territoire côtier assiégé.

Des sources locales ont déclaré que des avions de combat israéliens avaient bombardé des sites appartenant à des groupes armés palestiniens, en plus des bâtiments de sécurité et de police. Dans le quartier de Tel al-Hawa, à Gaza, un homme, sa femme enceinte et leur garçon de cinq ans ont été tués par une attaque israélienne contre leur domicile.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Guillaume Soro condamné à la prison à vie

Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré que le nombre total de morts depuis le début de la dernière offensive était de 48, dont 14 enfants. Plus de 300 autres ont été blessés.

Six Israéliens ont également été tués. L’armée israélienne a déclaré qu’environ 1 500 roquettes avaient été tirées de Gaza vers divers endroits en Israël et qu’elle avait ajouté des renforts près des terres orientales de l’enclave.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici