Home Politique Les Français tués au Niger étaient des travailleurs humanitaires: ministre de la Défense

Les Français tués au Niger étaient des travailleurs humanitaires: ministre de la Défense

0
Les Français tués au Niger étaient des travailleurs humanitaires: ministre de la Défense

Les Français tués au Niger étaient des travailleurs humanitaires: ministre de la Défense

Les ressortissants français tués dimanche par des hommes armés au Niger étaient des travailleurs humanitaires, a déclaré le ministre nigérien de la Défense.

«Les six citoyens français étaient des travailleurs d’ONG. Nous menons toujours des enquêtes », a déclaré le ministre de la Défense Issoufou Katambe à Reuters.

Un drame dans une zone sous tension. Six Français et deux guides nigériens ont été tués dimanche par des hommes armés au Niger, ont annoncé les autorités locales.

L’attaque, perpétrée par des hommes venus en motos, s’est produite dans la zone de Kouré, au Niger, qui abrite les derniers troupeaux de girafes d’Afrique de l’ouest, selon une source officielle.

Huit victimes, dont six Français et un guide nigérien
L’identité de toutes les victimes reste encore à confirmer. « Il y a huit morts : deux Nigériens dont un guide et un chauffeur, les six autres sont des Français », a cependant déclaré le gouverneur de Tillabéri, Tidjani Ibrahim Katiella. « Nous sommes en train de gérer la situation, on donnera plus d’informations après », a indiqué le gouverneur qui n’a pas donné de détails sur les circonstances de l’attaque. En début de soirée, l’Elysée a confirmé qu’il y avait des victimes françaises dans l’attaque, sans en donner le nombre.

Selon Le Monde et RFI, les six Français, d’abord décrits comme des touristes, seraient en fait des humanitaires membres de l’ONG Acted, basée au Niger. Le véhicule qui transportait les victimes et qui a été retrouvé criblé de balles, appartient en effet à l’organisation.

Contactée par Le Parisien, l’Association des guides de girafes de Kouré confirme quant à elle le décès Kadri Abdou, guide et président de leur association, au cours de l’attaque. Il était âgé de 50 ans. « C’était le président de l’association depuis 1998 », confie son adjoint, Tawey, encore sous le choc, en saluant le travail de son collègue.

Avec Reuters

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here