L'ombre de Victorine Dartois: Le corps nu d'une jeune fille découvert en pleine rue

L’ombre de Victorine Dartois: Le corps nu d’une jeune fille découvert en pleine rue. Victorine Dartois, Alexandra Daval… Nombreuses sont les femmes tuées à avoir ému le pays, ces derniers temps. Ce n’est pas prêt de s’arrêter : les forces de l’ordre viennent de découvrir une nouvelle victime. Il s’agit d’une jeune fille, tuée à Pontault-Combault.

Les forces de l’ordre parlent d’une “très jeune femme”. Elles n’ont pas encore été en mesure d’identifier la victime, retrouvée morte dans une rue de Pontault-Combault, “à cheval sur la chaussée et le trottoir”, écrit Le Parisien. L’allée où a été découvert son cadavre est d’ailleurs “peu fréquentée”.

L’enfant – il s’agit à priori d’une adolescente – devait avoir environ quatorze ans. Elle n’avait pas de papiers d’identités sur elle, ce qui rend son identification plus complexe à mener, précisent encore nos confrères. Les enquêteurs du groupe criminel de la police judiciaire de Versailles (Yvelines) y travaillent pourtant assidûment depuis lundi matin 5h30, heure à laquelle sa dépouille a été repérée par une livreuse de journaux.

De quoi est morte la jeune inconnue de Pontault-Combault ?

A en croire les premières informations du quotidien francilien, la victime “présentait des blessures au niveau du visage”. Depuis, poursuit BFMTV, une autopsie a pu être menée par le médecin légiste et davantage de détails sont connus des enquêteurs.

Les premières constatations de l’expert laissent apparaître que la “très jeune femme” – dont l’âge exact demeure aussi inconnu – “aurait été étranglée”. Par ailleurs, son corps était “à moitié dénudé” et affichait aussi de nombreuses coupures au visage. Sans oublier les brûlures qui marquaient ses bras ainsi que l’arrière de sa dépouille.

Pour l’heure, les forces de l’ordre manquent de pistes. “On n’a pas d’élément qui nous permette d’avoir une hypothèse”, expliquait ainsi la procureure de Melun, lundi. Et les agents, donc, de compter sur la vidéosurveillance en place dans la commune. L’ombre de Victorine Dartois

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici