Mali : Alpha Blondy se défoule sur Alassane Ouattara et la CEDEAO

0
25
Mali : Alpha Blondy se défoule sur Alassane Ouattara et la CEDEAO
Mali : Alpha Blondy se défoule sur Alassane Ouattara et la CEDEAO

Mali : Alpha Blondy se défoule sur Alassane Ouattara et la CEDEAO. Alpha Blondy, star mondial du reggae, a crié son indignation suite aux sanctions des chefs d’Etat de la CEDEAO, prises à l’encontre du Mali et de la junte militaire au pouvoir.

Le durcissement de la position des dirigeants ouest-africains à l’encontre du peuple malien et la junte militaire suscite une vague d’indignations au sein l’élite africaine. Dimanche 9 janvier 2022, à l’issue d’une réunion à Accra au Ghana, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont adopté une série de mesures économiques et diplomatiques à l’encontre du Mali, visant à sanctionner la junte militaire qu’il soupçonne de vouloir se maintenir plusieurs années au pouvoir.

Pour Alpha Blondy, ambassadeur de la paix de la CEDEAO, ces sanctions traduisent un aveu d’impuissance des dirigeants ouest-africains à venir en aide au peuple malien confronté depuis quelques années à la présence de groupes armées terroristes sur son territoire. «C’est un aveu d’impuissance. Les Maliens n’ont pas à être victimes de votre incapacité à trouver une solution aux problèmes djihadistes auxquels le Mali et les Maliens font face », a dénoncé Alpha Blondy, dans une vidéo relayée sur la toile.

«C’est très maladroit de votre part. Les Maliens n’ont pas à payer le prix de votre incapacité à gérer un problème africain, un problème domestique. Fermez toutes les frontières, les bloquez à la BCEAO, je vous demande de réviser votre copie », a argué Alpha Blondy, de son vrai nom Koné Seydou.

Le chanteur de reggae accuse également le président Ouattara et ses homologues de la CEDEAO de se laisser manipuler par la France, opposée au déploiement des mercenaires russes de Wagner dans le nord et dans le centre du Mali.

«Vous aurez du mal à faire comprendre aux gens que c’est la France qui vous à dicter cette attitude par rapport à son problème avec le Mali et Wagner», a lancé, Alpha Blondy. Les sanctions de la CEDEAO, faut-il le souligner, ne seront levées progressivement que lorsque les autorités maliennes présenteront un calendrier électorale «acceptable» et que des progrès satisfaisants seront observés dans la mise en œuvre de celui-ci. D’ores et déjà, les compagnies aériennes dont Air Côte d’Ivoire, Air France et Air Burkina ont annoncé la suspension de leurs vols et departs à destination du Mali.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here