Meghan Markle et Harry viennent de remporter une grosse victoire au tribunal

Meghan Markle et Harry viennent de remporter une grosse victoire au tribunal. Cette année a forcé Meghan Markle et le prince Harry à prendre des décisions difficiles pour le bien de leur famille. Ces grandes décisions ont commencé au début de 2020 lorsqu’ils ont annoncé leur intention de se retirer de leurs fonctions de membres de la famille royale au sein de la famille royale à la fin du mois de mars. Markle a notoirement eu du mal à s’adapter à la vie royale britannique et, dans une interview en 2019, a avoué les défis auxquels elle a été confrontée dans son nouveau rôle. «J’ai vraiment essayé d’adopter cette sensibilité britannique d’une ‘lèvre supérieure raide’ – j’ai vraiment essayé, mais je pense que ce que cela fait en interne est probablement vraiment dommageable», a-t-elle déclaré (via Vanity Fair). Malheureusement, les défis n’ont pas disparu depuis qu’elle et Harry ont démissionné.

Le couple royal a saisi les tribunaux pour contester une agence de paparazzi britannique qui avait pris des photos de Markle et de son jeune fils, Archie, alors qu’ils se promenaient près de chez eux sur l’île de Vancouver, au Canada (via Marie Claire ). La famille a décidé d’intenter une action en justice pour ces photos.

Meghan et Harry ne seront pas photographiés par ces agences

Le paparazzi en question est Splash News and Picture Agency, qui a été accusé d’avoir « envahi illégalement » la vie privée de la famille, comme l’a déclaré l’avocate de Markle, Jenny Afia. Ces photos particulières, selon Afia, ont été prises « lors d’une sortie privée en famille dans un milieu rural isolé et il n’y avait aucun intérêt public pour les photographies » (via The Guardian )

L’affaire a depuis été réglée et il a été décidé que Splash News UK ne prendrait plus de photos de Meghan, Archie ou Harry. La déclaration lue au tribunal était la suivante: « Les administrateurs de Splash UK se sont engagés à ce que, si l’entité sortait de l’administration, Splash UK ne prendrait aucune photographie du duc et de la duchesse ou de leur fils à l’avenir. » En outre, l’agence sœur, Splash US, subit simultanément une réclamation similaire qui serait « toujours en mouvement » (via Maire Claire ).

Ce n’est pas la première fois que Meghan et Harry intentent une action en justice contre les paparazzi

En octobre 2019, la famille a porté plainte contre l’agence de presse américaine X17, un média populaire de potins de célébrités. Ils auraient utilisé des drones pour photographier le jeune Archie lors de vacances en famille à Los Angeles. Les Sussex ont reçu des excuses disant: « Nous nous excusons auprès du duc et de la duchesse de Sussex et leur fils pour la détresse que nous avons causée. Nous avons eu tort d’offrir ces photos et nous nous engageons à ne plus le faire » (via BBC ). Cet incident a également été considéré comme une atteinte à la vie privée et les photos devaient être remises puis détruites, y compris toutes les copies. Leur avocat de l’époque, Michael Kump, a déclaré en réponse aux excuses et à la destruction des photos: « C’est un résultat positif. Toutes les familles ont le droit, protégé par la loi, de se sentir en sécurité chez elles. »

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici