Meghan Markle parle de son dernier scandale tabloïd

Meghan Markle parle de son dernier scandale tabloïd. Meghan Markle et le prince Harry ont publié une déclaration à la suite du dernier scandale des tabloïds qui a secoué leur monde. Un enquêteur privé du nom de Daniel Hanks a admis avoir obtenu des informations personnelles sur la duchesse de Sussex , notamment son numéro de sécurité sociale. Le problème? Hanks l’a fait illégalement. 

«À peu près tout ce que j’ai découvert, ils pouvaient le découvrir eux-mêmes en utilisant des moyens légaux – à l’exception des numéros de sécurité sociale», a déclaré Hanks à BBC News , admettant qu’il était payé par  The Sun pour obtenir ces informations. “Lorsque vous avez cette information … c’est la clé du royaume.” Hanks est retourné au  Sun , fournissant au point de vente un “rapport complet” qui comprenait des informations sur Meghan, certains membres de sa famille, son ex-mari et même un ex-petit ami.

Lire aussi:   Megan Thee Stallion se lâche dans une vidéo de film secouant ses fesses vigoureusement

Selon PI Now , un enquêteur privé est légalement autorisé à collecter des informations qui peuvent être trouvées via des rapports sensibles, y compris, mais sans s’y limiter, les registres de décès, l’inscription des électeurs et les registres de propriété. Cependant, un enquêteur privé agréé comme Hanks ne serait pas autorisé à utiliser ces informations à des «fins journalistiques», ce qui est considéré comme contraire à la loi aux États-Unis, selon le rapport de BBC News . Hanks voulait présenter la vérité pour «clarifier [sa] conscience» et a ajouté qu’il était «profondément désolé» pour ses actes. Il a également déclaré qu’il était disposé et disponible à parler aux avocats de Meghan et Harry si c’est ce qu’ils choisissent de faire avec les informations qu’il a présentées.

Lire aussi:   Jennifer Lopez: Qu'adviendra-t-il à la bague de fiançailles de 1,8 million de dollars de la star

Comme prévu, le duc et la duchesse ont définitivement des pensées sur la situation.

Le prince Harry et Meghan Markle ont parlé des médias dans leur déclaration commune

Après avoir entendu ce qui s’est passé directement de la source,  Meghan Markle et le prince Harry ont choisi de s’exprimer via un porte-parole. “Le duc et la duchesse de Sussex estiment qu’aujourd’hui est un moment de réflexion important pour l’industrie des médias et la société dans son ensemble, car ce rapport d’enquête montre que les pratiques prédatrices des jours passés sont toujours en cours, causant des dommages irréversibles aux familles et aux relations. Ils sont reconnaissants à ceux qui travaillent dans les médias qui défendent les valeurs du journalisme, qui sont plus que jamais nécessaires », lit-on dans le communiqué (via  People ).

Lire aussi:   Mort de Helen McCrory: la star de James Bond et d'Harry Potter, est décédée à 52 ans

Pendant ce temps,  The Sun a également publié une déclaration sur les aveux de Hanks, affirmant que le point de vente n’avait pas demandé à Hanks de «faire quoi que ce soit d’illégal ou d’enfreindre les lois sur la confidentialité». Le point de vente a également nié l’utilisation du numéro de sécurité sociale de Meghan et a précisé qu’il “maintenait des protocoles stricts” en ce qui concerne “l’obtention d’informations auprès de tiers”, selon  BBC News . On ne sait pas si Meghan et Harry intenteront une action en justice contre Hanks ou  The Sun en rapport direct avec cette affaire.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici