Mort de Amadou Gon Coulibaly: Yodé et Siro meurtris par le décès du premier ministre

Mort de Amadou Gon Coulibaly: Yodé et Siro meurtris par le décès du premier ministre

Le duo Yodé et Siro qui fait le buzz et l’actualité politique et culturelle actuellement en Côte d’Ivoire a réagi à la mort de Amadou Gon Coulibaly, décès survenu ce mercredi à Abidjan.

Suite à la mort du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly ce mercredi 8 juillet 2020, les artistes du zouglou se sont prononcés.
Nos sincères condoléances au Président de la République de Côte d’Ivoire, aux membres du Gouvernement, à la grande famille du Premier Ministre et Chef du Gouvernement ivoirien, S.E.M A. Gon Coulibaly qui vient de nous quitter.

Yako à tout le peuple ivoirien.

Je salue la mémoire d’un homme d’Etat, de grande loyauté, de dévouement et d’amour pour la patrie. Il a incarné cette jeune génération de cadres ivoiriens compétences et d’extrême loyauté à la Nation. Avec la disparition du PM, la Côte d’Ivoire perd un modèle pour la jeunesse, un exemple de compétence, d’ardeur au travail et d’abnégation.

Que son âme repose en paix

De retour en Côte d’Ivoire après un séjour médical de deux en France, Amadou Gon Coulibaly était très heureux de retrouver les siens. Requinqué et remis d’aplomb après les soins reçus à la Pitié Salpêtrière et un repos médical dans la région parisienne, le Premier ministre ivoirien était très heureux de regagner la Primature, où l’attendaient ses collaborateurs, ce lundi.

Aussi, cette reprise du travail a logiquement débouché sur le Conseil des ministres, de ce mercredi, au palais de la Présidence d’Abidjan Plateau. Dans la salle de Conseil, l’ambiance des retrouvailles était très enthousiaste, et l’on pouvait apercevoir le Chef du Gouvernement, tout sourire.

Vous pouvez lire :Séjour médical de Gon: Nathalie Yamb a de sérieuses inquiétudes

C’est malheureusement cette dernière image que le descendant du Patriarche Péléforo Gbon Coulibaly a décidé de laisser à ses compatriotes, car, quelques instants plus tard, il sera pris d’un malaise en plein Conseil des ministres. Admis dans une clinique de la place, il décédera, cet après-midi.

C’est le lieu d’indiquer que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, est tombé les armes à la main. Mort à la tâche, dira-t-on. Car bien qu’étant en repos médical, le candidat du RHDP à l’élection présidentielle de 2020 n’a pas manqué de poster de réguliers tweets pour donner l’orientation de l’action gouvernementale.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici