Mort de Victorine Dartois: La thèse d'une

Mort de Victorine Dartois: La thèse d’une « mauvaise rencontre ». Selon la famille et les proches de Victorine, qui n’ont jamais cru à la piste accidentelle, les résultats de l’autopsie du corps de la jeune femme accréditent la thèse d’une « mauvaise rencontre », a expliqué leur avocate Me Kelly Monteiro sur BFMTV. L’hypothèse de violences sexuelles n’a pas encore été infirmée ou confirmée.

Après la découverte, lundi 28 septembre, du corps de Victorine, morte par « noyade avec intervention d’un tiers », les enquêteurs de la section de recherche de Grenoble cherchent désormais à reconstituer le parcours de la jeune femme de 18 ans. Outre l’analyse de ses effets personnels et des images de télésurveillance, l’enquête vise également à recueillir les témoignages du voisinage ou de toute autre personne susceptible d’avoir des informations. Pour l’heure, aucun suspect n’a été identifié.

Lire aussi:   Bande dessinée Black Panther signée par Chadwick Boseman et Stan Lee aux enchères

L’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie (IRCGN) doit procéder actuellement à trois types d’analyse : la recherche d’ADN, celle d’empreintes digitales, et enfin celle qui vise à faire émerger des éléments pileux ou des fibres.

Près d’une semaine après la mort de Victorine, ses proches organisent dimanche 4 octobre une marche blanche pour honorer sa mémoire. Le cortège partira à 14h30 du stade de la Prairie de Villefontaine, là où la jeune femme a passé son dernier appel le samedi 26 septembre vers 19h, et rejoindra le quartier des Fougères. Outre sa famille, les anciens camarades de Victorine du lycée Léonard-de-Vinci de Villefontaine et ceux de BTS du lycée Condorcet de Saint-Priest devraient être présents durant cette marche.

Lire aussi:   Bande dessinée Black Panther signée par Chadwick Boseman et Stan Lee aux enchères

Alors que les résultats de l’autopsie de Victorine Dartois ont établi que la jeune femme de 18 ans était morte par « noyade avec l’intervention d’un tiers », Claude Dartois, candidat de Koh Lanta, lui a rendu un hommage vendredi 2 octobre. « Elle n’était pas de ma famille, mais elle avait le même nom… Mon soutien à ses proches », a-t-il posté sur les réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici