Mort de Victorine: Des internautes mènent leur propre enquête

Mort de Victorine: Des internautes mènent leur propre enquête. Sur Internet, des groupes de recherches ont été créés pour tenter de découvrir les circonstances de la mort de Victorine, souligne Planet.fr. Cette manière qu’ont les internautes de mener leur propre enquête s’appelle le « web sleuthing ». Sur Facebook, le « GROUPE AFFAIRE VICTORINE DARTOIS » a été « créé pour la recherche de la vérité sur les circonstances de la mort de Victorine Dartois », comme il est indiqué sur la page.

L’abbé Tancrède Leroux, qui a célébré la cérémonie des obsèques de Victorine Dartois et qui est également le parrain de la jeune femme décédée, s’est confié auprès de famillechretienne.fr : « C’est une épreuve parce que même si on a la foi, même si on connait bien l’Évangile et qu’on croit à la résurrection, on reste humain. Un drame comme celui-ci reste inacceptable, même si on sait que d’un mal, Dieu peut tirer un bien. »

On en sait un peu plus désormais sur le profil du suspect interpellé et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la mort de Victorine. Selon des informations du Parisien, l’homme de 25 ans serait un voisin de la jeune femme et exercerait la profession de concessionnaire automobile.

Selon Le Parisien, un tiers aurait livré un renseignement à un gendarme du groupement de l’Isère, qui aurait conduit à l’interpellation du suspect dans l’enquête sur la mort de Victorine.

Pour rappel, une cellule d’enquête de la gendarmerie a été créée pour tenter de définir les circonstances de la mort de Victorine. Depuis la disparition de la jeune fille le samedi 26 septembre dernier, 662 personnes ont été contactées et 130 témoins ont été auditionnés, a indiqué BFMTV. « Il faut faire vite, il faut faire dans toutes les directions », avait alerté le général Jacques-Charles Fombonne, ancien commandant du centre national de formation de la police judiciaire, interrogé par nos confrères.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici