Nathalie Yamb s'insurge contre la France:

Nathalie Yamb s’insurge contre la France: “Barkhane est une armée d’occupation”. Connue pour ses prises de positions radicales contre l’Occident, et en particulier la France, Nathalie Yamb, proche de Mamadou Koulibaly s’est encore une fois illustrée en faisant une sortie fracassante à propos des opérations militaires de l’armée française dans le Sahel.

Nathalie Yamb vient encore de porter un sérieux coup à Emmanuel Macron et la France. La militante d’origine camerounaise a jeté son dévolu sur la Force Barkhane qu’elle qualifie d’ “armée d’occupation française”.

Vendredi 8 janvier 2021, six soldats appartenant à la force Barkhane ont été blessés dans un attentat mené par un véhicule-suicide. Cela fait la 3e fois depuis décembre que les militaires français sont visés par ce genre d’attaque, a fait savoir l’état-major de l’armée française.

L’attentat a eu lieu dans la zone dite des trois frontières. Selon notre source, “un véhicule inconnu s’est dirigé à vive allure” et un véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI) s’est interposé afin de protéger les autres éléments de la force. C’est ce moment qu’a choisi le conducteur du véhicule inconnu pour faire déclencher une charge explosive. Il faut noter que le pronostic vital des soldats blessés n’est pas engagé.

Ce ce Nathalie Yamb reproche à la Force Barkhane

Nathalie Yamb, une figure politique bien connue en Côte d’Ivoire et proche du professeur Mamadou Koulibaly, a réagi à cette attaque subie par la force Barkhane. La conseillère exécutive du fondateur de LIDER (Liberté et démocratie pour la République), un parti politique d’opposition, estime que “Barkhane n’est pas une force antidjihadiste, mais une armée d’occupation française en Afrique”. Pour elle, “ceux qui paient un lourd tribut sont les populations maliennes, notamment les 18 civils abattus par Barkhane à Bounti”. Et l’activiste et militante suisso-camerounaise de marteler : “Ramassez vos soldats et dégagez.”

Ce n’est pas la première fois que Nathalie Yamb attaque aussi ouvertement la France. Après un discours d’Emmanuel le lundi 13 avril 2020 portant sur la pandémie du covid-19, principalement l’annulation le président français a essuyé de vives critiques de celle que l’on surnomme “la dame de Sotchi”. “Ton pays compte 15.000 morts du covid19, mais c’est toi qui dis à tes concitoyens que vous devez annuler les dettes des pays d’Afrique qui ont 5 morts ou 30 morts ? Ahiiii ? C’est nous ou bien, c’est les Français que tu prends pour des covidiots ?”, a-t-elle vivement critiqué.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici