Palestine: Des milliers de personnes se rassemblent à Al Aqsa pour accueillir l'Aïd al-Fitr

Palestine: Des milliers de personnes se rassemblent à Al Aqsa pour accueillir l’Aïd al-Fitr. Des milliers de fidèles palestiniens se sont rassemblés jeudi dans l’enceinte de la mosquée Al Aqsa à Jérusalem pour marquer la fin du Ramadan et célébrer l’Aïd al-Fitr, l’un des jours les plus sacrés de l’islam.

La célébration de jeudi a été entachée de violence, alors qu’Israël poursuit ses raids aériens visant des zones du territoire palestinien de Gaza.

Au début de jeudi, 69 personnes, dont 17 enfants et huit femmes, ont été tuées à Gaza. Plus de 390 autres ont été blessés.

Six Israéliens ont également été tués à la suite d’attaques à la roquette contre Israël.

La violence entre Israéliens arabes et juifs a éclaté à la suite de la descente de police des fidèles palestiniens à la mosquée Al Aqsa à Jérusalem, et les combats intercommunautaires pourraient durer un certain temps jusqu’à ce que le gouvernement israélien s’attaque à la cause profonde de leur conflit, a déclaré un analyste politique.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Guillaume Soro condamné à la prison à vie

«Cela ne sera pas facile de mettre un terme et cela pourrait durer plus longtemps», a déclaré Mouin Rabani, co-rédacteur en chef du magazine Al Jadaliyya, prédisant que le Premier ministre Benjamin Netanyahu est confronté à une tâche difficile de mettre fin à la polarisation. .

«À ce niveau, à cette portée et à cette durée, c’est certainement sans précédent. Je pense que cela doit être vu dans le contexte de deux facteurs: le premier est les presque 75 ans de dépossession systématique, de discrimination et de racisme par l’État contre les Palestiniens en Israël », a déclaré Rabani à Al Jazeera.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Affoussiata Bamba Lamine, Soûl tu Soul et l’ancien député Ben Souk condamnés à 20 ans de prison

La deuxième question et plus urgente est la défense de la mosquée Al Aqsa et la question de Sheikh Jarrah, qui ont également laissé les Palestiniens ordinaires prendre soin d’eux-mêmes au milieu de «l’oppression» de l’État israélien, a déclaré Rabani.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici