Pourquoi Sha'Carri Richardson n'ira pas aux Jeux olympiques

Pourquoi Sha’Carri Richardson n’ira pas aux Jeux olympiques. Sha’Carri Richardson, avec ses cheveux orange vif et ses longs ongles, a fait la une des journaux lorsqu’elle a gagné avec son temps de 10,86 secondes lors de la finale du 100 mètres aux essais olympiques d’athlétisme des États-Unis en juin. Cela a fait d’elle la femme la plus rapide d’Amérique et la deuxième plus rapide au monde (de Runner’s World ). Richardson s’était assuré une place dans l’ équipe olympique américaine en direction de Tokyo et une chance de remporter une médaille d’or. Ou alors le monde pensait.

Richardson a échoué à un test de dépistage de drogue pour la marijuana après l’épreuve de qualification (du New York Times ). Cela a disqualifié ses résultats des essais et elle a reçu une suspension d’un mois. Richardson est allé au  » Today Show  » pour donner un peu de contexte à ce qui s’est passé. Il s’avère que quelques jours avant les procès, elle a appris que sa mère biologique était décédée, ce qui était un événement « déclencheur » pour elle. Elle a dit : « [Je] ne cherche pas d’excuse ou de recherche d’empathie dans mon cas, mais, cependant, étant dans cette position dans ma vie, découvrant quelque chose comme ça, quelque chose que je dirais est probablement l’un des les plus grandes choses qui m’ont touché… c’était définitivement un sujet très lourd pour moi. »

Sha’Carri Richardson s’est excusé pour avoir consommé de la marijuana

Sha’Carri Richardson a reconnu ce qui s’est passé, en disant: « Autant je suis déçu, je sais que lorsque je monte sur la piste, je ne me représente pas. Je représente une communauté qui m’a montré un grand soutien, un grand amour, et je vous ai tous déçus. Alors je m’excuse pour le fait que je n’ai pas su contrôler mes émotions ou gérer mes émotions. … Ne me juge pas parce que je suis humain. Je suis toi, je viens juste d’arriver pour courir un peu plus vite » (via Aujourd’hui ).

La marijuana est légale dans l’Oregon, où les procès ont eu lieu ; cependant, il est illégal au niveau fédéral et interdit par l’équipe d’athlétisme américaine (via  NBC Chicago ). Bien qu’un test positif à la marijuana soit généralement assorti d’une interdiction de trois mois, l’USADA a déclaré que « la période de suspension de Richardson a été réduite à un mois parce que sa consommation de cannabis a eu lieu hors compétition et n’était pas liée à la performance sportive, et parce qu’elle a réussi programme de conseil concernant sa consommation de cannabis.

Avec l’interdiction d’un mois, il y avait de l’espoir qu’elle puisse être sélectionnée pour l’équipe olympique de relais 4×100 mètres, puisque l’interdiction a commencé le 28 juin, et les épreuves de relais sont début août (d’après ESPN ). Cependant, l’ organisation d’athlétisme des États-Unis ne l’a pas inscrite sur la liste olympique finale et a déclaré : « bien que notre compréhension sincère repose sur Sha’Carri, nous devons également maintenir l’équité pour tous les athlètes qui ont tenté de réaliser leurs rêves en obtenir une place dans l’équipe olympique d’athlétisme des États-Unis. »

Beaucoup considèrent l’interdiction de Sha’Carri Richardson comme injuste

La décision d’interdire Sha’Carri Richardson a suscité beaucoup de réactions, soulevant la question de savoir si la marijuana devrait être interdite aux athlètes. La représentante Alexandria Ocasio-Cortez a tweeté , en partie, « La criminalisation et l’interdiction du cannabis est un instrument de politique raciste et coloniale. » Interrogé à ce sujet lors d’un événement, le président Biden a déclaré qu’il était fier de la façon dont elle avait géré les conséquences en assumant ses responsabilités, mais que « les règles sont les règles. Qu’elles restent les règles est une autre question, mais les règles sont les règles » (de CNN ).

Des célébrités du monde du sport et d’Hollywood se sont tournées vers Twitter pour exprimer leur frustration face à la situation. Patrick Mahomes , le quarterback des Chiefs de Kansas City, a tweeté à ce sujet : « C’est tellement trash… laissez-la courir ! » Megan Rapinoe , superstar du football américain, a tweeté : « Ce sont des ordures. Debout avec @itskerrii 100. C’est dépassé. » Et Seth Rogen s’est également adressé à  Twitter en écrivant : « L’idée que l’herbe est une » drogue  » problématique est enracinée dans le racisme. devrait avoir honte. De plus, si l’herbe vous faisait jeûner, je serais FloJo. « 

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici