Quand Beyonce donne une leçon de vie à Aya Nakamura

Quand Beyonce donne une leçon de vie à Aya Nakamura. Enfin réconciliée avec Nikos Aliagas, Aya Nakamura a répondu à ses questions, ce 16 janvier, dans l’émission “50 min inside“. Maman d’une petite Aïcha, âgée de 4 ans, la chanteuse a expliqué comment elle alliait carrière et vie de famille.

Elle a assuré à l’animateur : “C’est hyper compliqué. Plus l’enfant grandit, plus elle a des besoins. Je vais aux réunions parents-profs… comme tout le monde. C’est hyper important de préserver cela”. C’est pourquoi, dit-elle “il faut prendre sur soi parce que ça demande beaucoup de sacrifices, de temps d’être chanteuse et d’être maman en même temps”. Un choix que de nombreuses mamans ont fait, sans renoncer à rien. Et Aya Nakamura estime que si “Beyoncé va chercher ses enfants à l’école”, alors elle peut bien le faire aussi.

Elle veut “plein d’enfants, une belle maison”

Toute une organisation pour l’interprète de “Jolie nana”, qui a d’ailleurs toujours fait de son bébé sa priorité. Elle explique à propos d’elle : “Quand j’ai eu ma fille, je me suis dit qu’il fallait que je m’occupe d’elle, maintenant il va falloir que je pense à elle avant de penser à moi”. Et sa récompense, c’est qu’elles grandissent toutes les deux, elle en tant que maman, Aïcha en tant que fille. La diva reconnaît : “On en apprend tous les jours. Là, je me dis qu’est-ce qu’elle grandit vite, un enfant ça retient tout”.

En couple avec son producteur Vladimir Boudnikoff, si Aya Nakamura caracole au sommet du hit parade, elle a bien en tête quelle pourrait être sa “vie de rêve”. Ce serait d’avoir “plein d’enfants, une belle maison”, avec “le mec sur qui tu peux compter, le bon papa” avoue-t-elle. Pas de pression.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici