Quand en 2007, Olivier Véran, alors jeune interne, faisait grève le gouvernement Sarkozy (VIDEO)

Quand en 2007, Olivier Véran, alors jeune interne, faisait grève le gouvernement Sarkozy (VIDEO). Ce jeudi 8 octobre, Olivier Véran était l’invité de Maxime Switek sur BFMTV. Durant l’émission, le ministre de la Santé a pu revoir des images de lui datant de 2007, époque où il n’était encore qu’un jeune interne… Une séquence qui a gêné, mais aussi amusé, le principal intéressé.

Olivier Véran a fait du chemin depuis ses études. Aujourd’hui ministre de la Santé, il se retrouve en première ligne face à cette crise sanitaire que le gouvernement tente de gérer. Ce jeudi 8 octobre, le compagnon de Coralie Dubost a fait le point sur le rebond de l’épidémie en France lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Dans la foulée, Olivier Véran était l’invité de Face à BFM, un nouveau rendez-vous présenté par Maxime Switek sur la chaîne d’information en continu. Après avoir évoqué les récentes mesures prises par le gouvernement et expliqué qu’il « ne souhaitait profondément pas » reconfiner le pays, le ministre de la Santé a vécu un moment quelque peu gênant. Alors qu’il ne s’y attendait pas, le successeur d’Agnès Buzyn a pu revisionner des images de lui datant de 2007.

A l’époque, Olivier Véran était encore interne en neurologie à Grenoble. Cette année-là, il avait d’ailleurs mené une grève pour protester contre le projet du gouvernement Sarkozy, au sujet du budget de la sécurité sociale. « Pour qu’on en arrive à faire grève, c’est qu’on en arrive à la dernière solution possible puisque toutes les tentatives pour essayer de négocier directement avec le ministère se sont révélées totalement inefficaces », confiait-il dans ces images, avant de détailler ses revendications. En plateau, le principal intéressé a été gêné, mais également amusé, par cette archive de France 3. « Ce qui me faisait rire, c’était le vieux modèle d’ordinateur, ça me projette quand même très très loin en arrière », a-t-il plaisanté, face à Maxime Switek.


Olivier Véran n’a « rien perdu de ses convictions »
Le présentateur de Face à BFM a ensuite demandé à son invité ce que l’étudiant dirait de l’actuel ministre de la Santé : « Qu’il n’a rien perdu de ses convictions sur la liberté d’installation, sur la grève que j’avais participé à conduire en 2007 contre le premier budget de la sécu de Nicolas Sarkozy, où le budget était trop faible pour l’hôpital », a-t-il affirmé. Olivier Véran a également estimé que le combat qu’il avait mené en tant qu’interne à l’époque avait « forgé son engagement en politique. »

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici