Home Célébrités Safaral Obiang raconte le meilleur souvenir qu’il a gardé de Dj Arafat

Safaral Obiang raconte le meilleur souvenir qu’il a gardé de Dj Arafat

0
Safaral Obiang raconte le meilleur souvenir qu’il a gardé de Dj Arafat

Safaral Obiang raconte le meilleur souvenir qu’il a gardé de Dj Arafat. Dans le cadre de la célébration du premier l’an 1 du décès du Roi du coupé-décalé, People Émik à travers son plateau a organisé un entretien avec les proches de l’artiste. C’est le tour de Safaral Obiang de raconter les souvenirs qu’il a gardé de la légende.

L’un des artistes coupé décalé qui entretenait des liens courtois avec le Daishi est Safarel Obiang. Il est passé cet après-midi sur le plateau de la 3, à People Émik, pour évoquer des souvenirs partagés avec notre illustre disparu.

Safarel Obiang n’a jamais eu de problèmes avec Arafat. Aucune empoignade, aucun démêlé. Ils ne se sont jamais adonnés à des clashs, se respectant mutuellement.

C’est Safarel qui le dit, en nous informant que la plupart des clashs d’Arafat étaient du «game», juste dans l’optique d’attirer l’attention du public, à des buts commerciaux. Tous deux, avaient l’intention de faire un featuring. Ce projet était déjà arrangé :

«Djo, mais allons ce soir en même temps pour taper le son ? suggérait Arafat à Safarel un jour d’août 2019.

Je veux bien, mais je dois aller ce soir même au Mali, pour un spectacle, répondait le chorégraphe doué. À mon retour on gère ça».

Safarel s’envole pour le Mali, heureux de devoir chanter avec Influemento, à son retour de voyage. Le duo fera un carton compte tenu de la notoriété de chacun d’eux.

Malheureusement le featuring n’aura jamais lieu : quelques heures après son voyage pour prendre part au concert de Sidiki Diabaté au Mali où il a été convié, Safarel apprend la mort de Houon Ange Didier.

«Lorsque j’ai appris son accident, je me suis dit ôrrh, il est habitué à cela, il maitrise la moto, il y aura plus de peur que de mal», affirme Safarel en apprenant malheureusement que cette fois, il s’est trompé, Arafat ne se réveillera plus jamais.

Safarel avoue que le Daishi faisait à lui seul 50% du coupé décalé, et que cependant il s’attèle à se démarquer à travers un acharnement au travail, pour prendre la relève, mais que ce sera au public de choisir son héros.

Ce mercredi 12 août marquera exactement le premier anniversaire du décès de Daïshi. Et déjà, ses proches, sa famille et les chinois se mobilisent pour lui rendre un hommage de taille.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here