Sénégal: L'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko bascule le pays dans la violence

Sénégal: L’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko bascule le pays dans la violence. Le Sénégal, jadis cité comme une exception démocratique en Afrique est—il en train de basculer dans un régime totalitaire. En tout cas, c’est l’analyse de beaucoup d’analystes politiques et d’hommes politiques membres de l’opposition.

Parti répondre à la convocation du juge suite à une plainte contre lui, décernée par une masseuse, le chef de l’opposition Ousmane Sonko, arrivé troisième à la dernière élection présidentielle est finalement arrêté par les forces de l’ordre pour d’autres charges.

C’est en cours de route pour rejoindre le Palais de justice que l’opposant radicale qui jouit d’une popularité extraordinaire au Sénégal est interpellé par la gendarmerie pour « troubles à l’ordre public », participation à une « manifestation non autorisée », entre autres charges.

Une situation qui a provoqué des manifestions violentes et des affrontements violentes avec les forces de l’ordre.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici