Somalie: plus d'une dizaine de morts dans le siège d'un hôtel de Mogadiscio qui dure depuis des heures

Somalie: plus d’une dizaine de morts dans le siège d’un hôtel de Mogadiscio qui dure depuis des heures. Au moins 17 tués et de nombreux autres blessés lors d’une attaque menée par al-Shabab sur un hôtel haut de gamme en bord de mer dans la capitale.

Au moins 17 personnes ont été tuées et plus d’une douzaine blessées dans un attentat à la bombe par le groupe armé al-Shabab sur un hôtel haut de gamme en bord de mer dans la capitale somalienne, ont déclaré des responsables et des témoins.

Le siège de l’hôtel dimanche a pris fin après une violente fusillade de trois heures entre les combattants d’al-Shabab et les forces de sécurité, qui a commencé par un attentat-suicide à la voiture piégée, a déclaré le porte-parole du gouvernement Ismael Mukhtar Omar à l’agence de presse dpa.

Parmi les 12 victimes, il y avait deux employés du gouvernement, trois gardes de sécurité de l’ hôtel , quatre civils et trois personnes non identifiées, a déclaré le policier Ahmed Bashane cité par la DPA.

Mukhtar a déclaré à l’Associated Press que les quatre assaillants avaient été tués par les forces de sécurité.

L’attaque a commencé dans l’après-midi par une puissante explosion de voiture piégée qui a fait sauter les portes de sécurité de l’hôtel. Ensuite, des hommes armés ont couru à l’intérieur et ont pris des otages, pour la plupart des jeunes hommes et femmes qui dînaient là-bas, a-t-il déclaré.
Somalie: plus d'une dizaine de morts dans le siège d'un hôtel de Mogadiscio qui dure depuis des heures


Des sirènes d’ambulance ont pu être entendues dans la zone qui avait une panne de courant lorsque l’attaque a commencé.

Des véhicules militaires ont ensuite été vus prendre position autour de l’hôtel dans la nuit, les responsables craignant au départ que l’obscurité prolongerait le siège.

Explosion puissante
La plupart des clients de l’hôtel balnéaire de quatre étages ont pu être secourus, mais 28 blessés ont été emmenés dans des hôpitaux, selon le chef des services ambulanciers locaux, Abdulkadir Abdirahman Adan.

Des témoins ont confirmé que l’attaque avait commencé par une forte explosion et ont rapporté que des gens fuyaient la zone alors que des coups de feu pouvaient être entendus depuis l’hôtel, qui est fréquenté par des responsables gouvernementaux, des journalistes et des militants de la société civile.

“L’explosion a été très forte et j’ai pu voir de la fumée dans la zone. Il y a le chaos et les gens fuient les bâtiments voisins”, a déclaré le témoin Ali Sayid Adan.

Al-Shabab a déclaré avoir mené l’attaque, selon un communiqué traduit par le SITE Intelligence Group. Le communiqué affirmait que ses combattants “avaient pris le contrôle de l’hôtel” dans le cadre de “l’opération de recherche du martyre“.

La Somalie a plongé dans le chaos après le renversement en 1991 du régime militaire du président de l’époque Siad Barre, conduisant à des années de guerre de clans suivies par la montée d’al-Shabab qui contrôlait autrefois de grandes parties du pays et Mogadiscio.

Al-Shabab a été chassé de la capitale en 2011, mais ses combattants continuent de mener la guerre contre le gouvernement, menant des attaques régulières.

La semaine dernière, quatre combattants d’al-Shabab détenus dans la prison centrale de Mogadiscio ont été tués dans une fusillade avec les forces de sécurité après avoir apparemment réussi à mettre la main sur des armes dans l’établissement.

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici