Suspect du meurtre de Victorine: Une analyse ADN est effectuée

Suspect du meurtre de Victorine: Une analyse ADN est effectuée. Le suspect a avoué avoir participé au meurtre de Victorine, selon les informations de BFMTV. Il n’était pas connu des services de police.

Une analyse ADN est en cours selon le Parisien. L’objectif est de pouvoir comparer l’ADN avec celui prélevé sur le corps de Victorine.

C’est sur le trajet du retour, après un dernier coup de fil à sa famille, à 18 h 50, disant qu’elle « arrivait dans 20 minutes », à pied, qu’elle a disparu près d’un stade jouxtant une zone boisée. Cette zone longe à cet endroit le ruisseau de Turitin, peu profond et encombré de branchages, où son corps a été découvert. Suspect meurtre Victorine ADN

Un suspect, interpellé mardi 13 octobre, a été placé en garde à vue selon le Dauphiné libéré et BFMTV. Les médias indiquent qu’il aurait reconnu les faits. L’individu est un père de famille âgé de 25 ans. Le tribunal judiciaire de Grenoble, qui a confirmé la garde à vue du suspect, a précisé qu’il était « entendu par les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie » et qu' »une perquisition [avait] été réalisée à son domicile ». La jeune Victorine, une étudiante de 18 ans, avait été retrouvée morte dans un ruisseau de Villefontaine lundi 28 septembre. L’autopsie avait permis de déterminer qu’elle était décédée par noyade.

Les conclusions de l’autopsie, communiquées par le parquet le mercredi 30 septembre, révèlent que Victorine est morte de « noyade avec intervention d’un tiers », et cela en raison de multiples ecchymoses internes retrouvées sur le corps de la victime, a écrit le procureur adjoint Boris Duffau qui précise que, « si aucune trace de violence sexuelle n’a été constatée, il n’est pas pour autant possible à ce stade de l’enquête d’écarter cette hypothèse ».

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici