Home Célébrités Une haute personnalité politique accuse Beyoncé d’être une disciple de Satan

Une haute personnalité politique accuse Beyoncé d’être une disciple de Satan

0
Une haute personnalité politique accuse Beyoncé d’être une disciple de Satan

Une haute personnalité politique accuse Beyoncé d’être une disciple de Satan

Depuis l’annonce de son nouveau film sur la condition des Noirs aux Etats-unis, Beyoncé ne cesse d’être la cible de beaucoup de porteurs de voix. Cette fois-ci, la femme de Jay Z est accusée d’être un disciple de Satan.

Ainsi, une nouvelle théorie de la conspiration sur l’identité de Beyoncé Knowles s’affiche à la Une des réseaux sociaux. K.W. Killer nous révèle que non seulement Beyoncé a falsifié son identité mais elle est également un disciple de satan. Il affirme que Beyoncé n’est pas afro-américaine.

K.W. Killer est un politicien américain et candidat aux élections législatives. Il évoque de graves accusations contre Beyoncé. Selon sa théorie, Beyoncé a falsifié son nom à cause de sa célébrité et qu’elle est un disciple de satan. On peut voir dans ses écrits sur les réseaux sociaux : «Beyoncé n’est pas Africaine-Américaine. C’est juste de la publicité. Son vrai nom est Ann Marie Lastrassi. Elle est Italienne […] Beyoncé, personne n’est dupe !».

Ensuite il ajoute : «Tout cela fait partie du programme « Deep State» de George Soros et ses alliés pour le mouvement Black Lives Matter. ATTENTION, vous êtes prévenus !»

Par ailleurs, le politicien affirme que la chanson de Beyoncé «Formation» est «un message codé secret pour les mondialistes».

«La chanson montre clairement qu’elle est démoniaque et et qu’elle vouait un culte aux églises sataniques de l’Alabama et de la Louisiane. Elle garde des symboles satanistes dans son sac».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here