Une journée de folie en Premier League: Aston Villa assomme Liverpool 7-2

Une journée de folie en Premier League: Aston Villa assomme Liverpool 7-2. Les champions en titre de Liverpool ont l’air ordinaire à Villa Park tandis que Jose Mourinho a humilié son ancien club à Old Trafford.

Lors d’une journée de résultats incroyables, Aston Villa a produit l’un des scores les plus étonnants de l’histoire du football de Premier League en battant les champions en titre Liverpool 7-2 dimanche.

Le capitaine de Villa Jack Grealish était dans une forme inspirée tandis qu’Ollie Watkins a marqué un triplé en première mi-temps alors que Liverpool était déchiré par le club qui était à peu près resté en Premier League en survivant à la relégation le dernier jour de la saison précédente.

Il convient de noter qu’il n’y a toujours pas eu de match nul 0-0 en Premier League lors de la saison 2020-2021 jusqu’à présent.


Les Spurs étourdissent United

Plus tôt, Jose Mourinho a humilié son ancien club Manchester United alors que Tottenham remportait une superbe victoire 6-1 à Old Trafford, tandis qu’Arsenal se classait dans le top quatre de la Premier League avec une victoire 2-1 contre Sheffield United.

Le patron de Tottenham, Mourinho, a été limogé par United en 2018 après un règne tumultueux, mais c’est son successeur Ole Gunnar Solskjaer qui a été laissé au visage rouge après une démonstration shambolique des hôtes.

Bien qu’il ait pris les devants grâce au penalty de Bruno Fernandes à la deuxième minute, United s’est effondré en concédant quatre buts dans la première moitié d’un match de championnat pour la première fois depuis 1957.

Tanguy Ndombele a égalisé à la quatrième minute après avoir défendu lamentablement Harry Maguire et l’attaquant sud-coréen Son Heung-min à deux sur le coup franc rapide de Harry Kane à la septième minute.

United a été réduit à 10 hommes quand Anthony Martial a été durement expulsé à la 28e minute pour sa réaction à une poussée d’Erik Lamela. Aston Villa assomme Liverpool

Cela a ouvert les vannes alors que United se rendait, Kane saisissant la troisième de Tottenham à la 31e minute après avoir volé la faible passe d’Eric Bailly.

United était en plein désarroi et Serge Aurier a croisé pour l’arrivée à bout portant de Son à la 37e minute.

Aurier a percé à la maison à la 51e minute et Kane en a fait six avec une pénalité de 79e minute.

C’était juste la troisième fois que United concédait six buts à l’époque de la Premier League commencée en 1992.

L’équipe de Solskjaer a perdu ses deux premiers matchs à domicile pour la première fois depuis 1986 et ne siège qu’à deux places au-dessus de la zone de relégation après sa plus lourde défaite à domicile depuis que Manchester City les a battus 6-1 en 2011.

Tottenham est à la cinquième place après sa deuxième victoire en championnat ce trimestre, mettant fin à une série de quatre matchs en huit jours qui comprenaient l’élimination de Chelsea, un autre des anciens clubs de Mourinho, de la Coupe de la Ligue mardi.

Saka brille

Arsenal a pris neuf points sur ses quatre premiers matchs alors qu’il cherche à revenir au football de la Ligue des champions pour la première fois en cinq ans la saison prochaine.

Mais les Gunners ont eu la chance de prendre les trois points aux Emirats, car ils se sont échappés tôt lorsque David Luiz a échappé à un carton rouge pour avoir tiré sur Oli Burke.

Les hommes de Mikel Arteta se sont mis en route après la pause et un bon mouvement d’équipe a ouvert le score à l’heure lorsque Bukayo Saka a dirigé le centre d’Hector Bellerin au deuxième poteau.

Bellerin était à nouveau le fournisseur quelques instants plus tard alors que Nicolas Pepe avançait pour boucler le ballon au loin du poteau.

David McGoldrick a réduit de moitié le déficit à sept minutes du temps avec les Blades au premier but de la saison en championnat, mais ils restent sans point. Aston Villa assomme Liverpool

Leicester a secoué

Le départ parfait de Leicester s’est interrompu avec une défaite 3-0 à domicile contre West Ham, juste une semaine après que les Foxes aient battu Manchester City 5-2.

Liverpool peut maintenant dépasser Leicester pour passer en tête du classement aux côtés de son rival du Merseyside Everton s’ils gagnent à Aston Villa plus tard dimanche.

Le manager de West Ham, David Moyes, a de nouveau pris les commandes de chez lui après avoir été testé positif au coronavirus.

Mais tout comme lors d’une victoire 4-0 contre les Wolves le week-end dernier, les Hammers n’ont pas manqué sa présence alors que les buts de Michail Antonio, Pablo Fornals et Jarrod Bowen ont donné aux visiteurs un total de trois points mérités.

À St Mary’s, Southampton a remporté son deuxième match consécutif en éliminant l’humble West Brom 2-0.

L’équipe de Ralph Hasenhuttl a dominé tout au long mais a dû attendre jusqu’à la 41e minute pour ouvrir le score lorsque l’intelligent drag-back de Moussa Djenepo a échappé à Jake Livermore avant que l’ailier ne caresse sa finition dans le coin inférieur.

Oriol Romeu a rencontré le centre de Stuart Armstrong avec une brillante volée du bord de la surface à la 69e minute.

Les Wolves ont battu Fulham 1-0 à Molineux alors que le but de Pedro Neto à la 56e minute a remporté sa deuxième victoire en championnat de la saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici