Home Sports Viol: Robinho condamné à neuf ans de prison pour violences sexuelles en groupe

Viol: Robinho condamné à neuf ans de prison pour violences sexuelles en groupe

0
Viol: Robinho condamné à neuf ans de prison pour violences sexuelles en groupe
Viol: Robinho condamné à neuf ans de prison pour violences sexuelles en groupe

Viol: Robinho condamné à neuf ans de prison pour violences sexuelles en groupe. L’ancien attaquant brésilien Robinho a été condamné à neuf ans de prison pour sa participation à une violente agression sexuelle dans une boîte de nuit de Milan en 2013.

Robinho , qui jouait pour l’AC Milan à l’époque, faisait partie d’un groupe qui a violé collectivement une Albanaise de 23 ans à la discothèque Sio Cafe et a été initialement condamné en 2017, après avoir perdu deux appels.

L’ancien footballeur n’a plus le droit de faire appel, ce qui signifie que la dernière décision du tribunal de Rome est définitive. Cependant, il reste à savoir s’il purgera sa peine dans une prison brésilienne ou italienne.

L’ami de Robinho , Ricardo Falco , est dans la même situation, bien que quatre autres personnes aient quitté le pays avant d’avoir pu être citées et condamnées. Robinho , 37 ans, jouait encore au football professionnel en 2020, trois ans après la condamnation initiale et sept ans après le crime.

La défense de Robinho a voulu discréditer la victime
L’ancien international brésilien a affirmé que les relations avaient été consensuelles et leur défense a consisté à discréditer la victime en affirmant qu’elle aimait beaucoup boire.

Après la condamnation initiale en 2017, la cour d’appel de Milan a confirmé le verdict en 2020 et a déclaré que “la victime a été humiliée et utilisée par le joueur et ses amis pour satisfaire leurs pulsions sexuelles”.

Maintenant, un tribunal de Rome a de nouveau confirmé la condamnation initiale et Robinho devra payer 60 000 euros de dommages et intérêts à la victime, ce qui faisait également partie de la décision de 2017.

Il est peu probable que Robinho purge sa peine au Brésil

Selon des informations de l’UOL au Brésil, les avocats de Robinho ne sont pas convaincus qu’il pourra purger sa peine dans une prison brésilienne.

On s’attend à ce que l’Italie le demande, car les Brésiliens ne peuvent pas être extradés par des États étrangers, mais le Brésil peut ne pas accepter et peut préférer que le joueur purge sa peine en Italie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here